UK And USA Victory 3

Cet article est destiné aux personnes qui n’ont pas pu apprendre l’anglais correctement en cours. Que ce soit à cause d’une salle de 35 personnes, de profs inintéressants ou d’une simple non-motivation de votre part. Je compte ici expliquer comment j’ai appris l’anglais et comment je continue à le faire tous les jours : en utilisant des méthodes qui me plaisent et qui me sont utiles, et sans obligation aucune. Je n’ai même plus conscience que j’intègre quotidiennement du nouveau vocabulaire.

Le secret pour apprendre quoi que ce soit reste l’envie. Sans enthousiasme et en vous bourrant le crâne, vous n’arriverez à rien. Incorporez des méthodes pour apprendre l’anglais dans votre vie de tous les jours et cette langue ne sera rapidement plus une difficulté pour vous. Pourquoi parler anglais ? Car les meilleures ressources du monde sont en anglais. Quand vous avez fait le tour des livres dans votre spécialité en français, et que vous commencez à lire ceux en anglais, un nouvel océan s’ouvre à vous. On se rend rapidement compte que les auteurs français ont simplement copié les anglophones et qu’ils sont bien plus à la pointe que nous. Si, concernant votre passion, vous désirez passer du stade d’amateur à professionnel, c’est la langue de Shakespeare qu’il faut apprendre. Je ne parle même pas de l’évidence de la langue anglaise pour les voyages et pour dialoguer avec quiconque sur la planète. Croyez-moi, si vous faites partie de cette très grande majorité de Français qui sortent des bancs de l’école sans pouvoir parler correctement l’anglais, il y a de nombreuses solutions intéressantes à intégrer dans votre quotidien pour vous améliorer. Je vous présenterai dix méthodes à sélectionner selon votre style de mémorisation.

 

Le rythme de progression

Avant de démarrer sur les techniques, vous devez comprendre qu’on n’apprend pas une langue en un jour. Pour la première langue, c’est six mois à un an en faisant pas mal d’effort, la seconde ça sera quatre à six mois et la troisième moins de trois si c’est une langue européenne (j’enlève ici Chinois, Japonais, Arabe..). En gros, une fois que vous avez compris le système, les schémas d’apprentissages sont rapidement reproductibles; c’est pourquoi des gens sont capables d’apprendre dix langues en peu de temps, alors que l’on peut mettre de nombreux mois à démarrer avec une seule.

Il y a un rythme à garder. Je sais que je lis de l’anglais tous les jours, et que j’en entends aussi. Certaines méthodes décrites ci-dessous doivent devenir tellement habituelles qu’elles sont la norme et que la découverte de nouveau mot et expression devient quasi quotidienne.

Tim Ferriss a écrit un excellent livre sur comment tout apprendre et il a publié une courbe intéressante décrivant les phases d’apprentissage d’une langue. Je vous mets la courbe ici pour vous faire une idée de ce qui vous attend.

ChartSized

 

Cette courbe se retrouve dans la plupart des sujets que vous pouvez apprendre. Pour une langue, elle comprend une première phase ou l’apprentissage est rapide et facile, puis une phase un peu plus complexe ou on se met à apprendre la grammaire et à réfléchir à ce que l’on dit pour ne plus trop faire de fautes. Puis on commence à utiliser du matériel (à lire, visionner..) qui nous permet de progresser de nouveau jusqu’à une phase que les chercheurs décrivent comme un plateau où l’on a du mal à progresser. Une fois cette dernière étape passée vous vous approchez de l’objectif qui se trouve être de parler couramment une langue.

Les méthodes qui vont être décrites permettent de sortir des deux phases de blocages (mois 2 et 3 à 6). À vous de vous en emparer.

Définissez-vous un délai pour apprendre l’anglais, disons 3 ou 6 mois et fixez-vous un objectif comme être capable de tenir une conversation d’une heure, lire n’importe quel livre, comprendre tous les articles de blogs de ma spécialité… C’est à vous de voir, mais avoir un objectif demeure extrêmement important.

 

10 méthodes pour apprendre l’anglais tous les jours sans prise de tête

J’ai déjà parlé des différents styles de personnes (auditif, visuel et kinesthésique) avec leur capacité de mémorisation propre. Je vous invite à lire cet article si vous voulez en savoir un peu plus.

La lettre devant la technique correspondra à un de ces éléments, du coup si vous savez que vous êtes majoritairement auditif reportez-vous principalement sur les techniques avec la lettre A (pour les autres c’est V ou K). Après il est conseillé de tout faire.

 

1 – K – Plateforme gratuite d’apprentissage de langue

Ces outils encore inconnus il y a quelques années sont devenus très efficaces. J’ai personnellement testé et fini Duolingo, et je peux vous dire que ça remet quelques petits trucs au clair. Ces plateformes ne sont pas destinées aux personnes parlant couramment une langue, mais plutôt à ceux qui veulent réactualiser quelques notions. Vous êtes entrainés à la compréhension, l’écriture et même l’oral. C’est pas mal fait et avec des phrases du quotidien et non un vocabulaire que vous n’utiliserez jamais. Toutes les plateformes de ce type disposent d’application pour smartphone et tablette, c’est donc idéal pour s’entrainer dans les transports en commun, dans le train ou devant la télé. En dix minutes par jours, vous pouvez faire l’ensemble des exercices et reprendre un niveau d’anglais correct en trois semaines (ou moins !). Gratuit, pratique, efficace. La seule chose s’est de se tenir motivé, c’est pourquoi se créer une routine peut aider. Tous les matins vous passez 30 minutes dans les transports en commun ? Au lieu de rêvasser, prenez votre smartphone et faites votre leçon du jour. Il faut se forcer les trois premiers matin mais après on prend l’habitude, et quand la routine est créée il n’y a plus de difficulté. Un bon moyen de faire passer le temps « perdu » chaque matin ou soir ! Voir DuolingoBabbelBusuu

 

2- A – Les séries en VO

Regarder sa série préférée en anglais, il n’y a rien de mieux ! Premièrement, vous vous familiariserez au son, puis vous apprendrez la prononciation de certains mots et enregistrerez un grand nombre d’expressions sans en vous rendre compte. Le mieux c’est de regarder des séries comiques comme How I meet your mother ou Friends (pour les plus vieux). Si vous pouvez regarder sans sous-titre français ou avec des sous-titres en anglais, c’est le meilleur moyen pour vous améliorer. Les deux-trois premiers épisodes ne sont jamais facile à regarder, vous avez l’impression de louper quelques phrases et c’est d’ailleurs le cas, mais vous vous habituez à la façon de parler des personnages et sans vous rendre compte vous vous mettez à comprendre 90 ou 95% des mots. Réglez sur votre téléviseur ou box la langue anglaise pour toutes les séries des chaines classiques qui proposent la VO. Les scénarios de NCIS où Mentalist ne sont pas bien compliqués et si vous ratez une phrase vous aurez quand même compris l’ensemble de l’épisode, alors profitez-en pour vous perfectionner en anglais. Pour mes séries favorites, comme Game Of Thrones, je dois bien avouer que je mets les sous-titres français, car les conversations demeurent bien trop compliquées (même en français on ne saisit pas tout…), mais ça reste des exceptions et on entend quand même les personnages en anglais. Cette méthode n’est contraignante que les tout premiers temps, mais rapidement les bénéfices se font grandement sentir, surtout pour les auditifs !

 

3- K – Les cours d’anglais avec un prof

Bon, c’est évident qu’on apprend mieux l’anglais avec un professeur de langue. Mais le souci c’est que ça coute très cher. Comment fait-on alors ?

J’avais besoin d’élever mon niveau de conversation et je voulais trouver quelqu’un que je peux contacter rapidement, pas trop cher et avec qui je peux discuter de tout et de rien. J’ai découvert le site Italki, qui permet de rencontrer des professeurs de langue de toute la planète. Je vous encourage fortement à vous y inscrire, car pour moins de 8 euros par heure vous pouvez avoir accès à une personne compétente qui vous fera énormément progresser. Je prends entre un et deux cours par semaine selon le temps dont je dispose, et je dois bien avouer que c’est la méthode qui m’a fait le plus progresser. Une fois inscrit sur le site, vous choisissez votre professeur et vous pouvez tester une première séance de 30 minutes (pour 4 ou 5 euros) avec lui. Juste de quoi savoir si vous voulez continuer ou en choisir un autre. Ça ne vous engage a rien. Mon prof est d’origine Philippine et s’appelle JONG (Teacher Jong (T008553231)) . Il est très compétent et sympa, je vous le recommande chaleureusement !

Franchement, qu’est ce que vous risquez à tenter ça ? Perdre 30 minutes et 4 euros ?  Y a pire dans la vie non ? Donc vous branchez votre micro et démarrez.

P.S : 10 euros cadeaux, en cliquant sur ce lien avant de vous inscrire vous recevrez automatiquement 100 crédits en cadeaux, de quoi faire au moins un cours gratuit.

 

4 – K – Trouver un partenaire de langue

Vous avez besoin d’améliorer votre conversation et désirez rencontrer de nouvelles personnes ? Sans avoir à payer un professeur, les rencontres de partenaire de langue sont de plus en plus simples à mettre en place et vous pouvez dénicher une personne étrangère avec qui aller boire un café en quelques minutes. Seule contrainte, vous allez devoir lui parler en français pendant un petit moment, car le but de cette rencontre reste l’échange linguistique et vous devez autant l’aider à s’améliorer que lui pour vous. Vous pouvez trouver ce type de partenaire sur Italki mais aussi sur des plateformes spécialisées comme http://www.mylanguageexchange.com/Search.asp?lang=fr

Votre ville dispose certainement de bar anglophone ou d’endroit dédié aux rencontres linguistiques. Un petit tour sur Google vous permettra de dénicher les coins ou rencontrer des étrangers qui ne demandent qu’à trouver un partenaire de langue ! Lancez-vous !

 

5 – V – Lire, lire et encore lire

4-langues-anglaisS’il y a bien un « exercice » à pratiquer tous les jours, c’est de lire en anglais. Que ce soit un roman, un livre technique, un article de blog ou un journal, vous devez absolument faire l’effort de lire un petit peu tous les jours en anglais. Comme l’ensemble des techniques présentées aujourd’hui, ce sera un petit peu fatiguant au début, vous lirez moins vite que d’habitude, mais rapidement cela va changer et vous aurez accès à un nombre de connaissances incroyable. 80% des livres que je lis aujourd’hui sont en anglais, car premièrement j’ai lu tous ceux en français qui m’intéressaient, mais surtout parce que si vous voulez connaitre les dernières nouveautés, techniques ou méthodes de votre spécialité il y a d’énormes chances pour qu’elles ne soient qu’en anglais ! Mettez des fils d’actualités ou flux RSS sur votre tablette ou smartphone. Ajoutez vos blogueurs anglophones préférés dans vos favoris Firefox et Chrome et lisez le plus souvent possible des articles. Pour les visuels, la lecture reste de loin le meilleur moyen pour apprendre une langue. Plus vous lirez, plus vous apprendrez, mais par contre vos lectures doivent être amusantes, intéressantes ou utiles. Ne vous forcez pas à lire un article sans intérêt pour vous. Donc si vous aimez l’actu people, rendez-vous sur les sites de news people en anglais, mais si votre passion c’est le golfe, c’est de ce coté la que vous devez aller pour vous améliorer (et en anglais et en golfe) ! La lecture en anglais doit devenir aussi naturelle que celle en français. Ce n’est pas grave si vous ne comprenez pas tous les mots, vous saisirez quand même le sens de la phrase ou du paragraphe.

 

6 – K – Partir à l’étranger

En passant 6 mois dans un pays, vous pouvez parler couramment la langue si vous êtes un minimum social. Si vous avez la possibilité d’habiter dans un pays anglophone, foncez. D’ailleurs vous devez même regarder attentivement si votre situation personnelle vous empêche tant que ça de partir. Vous gagnerez en ouverture d’esprit,expérience et maitrise de langue. Vous pourrez revendiquer tout cela sur votre CV et à qualification égale être embauché prioritairement. Le but de ce voyage reste de passer un maximum de temps à dialoguer avec des étrangers. Une solution différente, mais plutôt agréable serait aussi de se trouver un/une conjoint anglophone ! Eh oui, c’est plus facile d’apprendre une langue quand on en a vraiment envie.

Dernière chose, il existe des sessions de deux ou trois semaines en Angleterre ou ailleurs pour booster votre anglais. Je n’ai jamais tenté cela et c’est peut-être un peu cher pour le résultat. Même si vous aurez sans doute progressé, l’important demeure de faire de l’anglais régulièrement à travers toutes les méthodes énoncées ici, pas justes deux semaines et puis c’est fini. La mémoire doit être travaillée, car sinon on oublie !

 

7 – A – Les podcasts et vidéos

Encore une méthode à utiliser quotidiennement. Téléchargez les podcast de vos blogueurs favoris et écoutez-les en voiture, en transport en commun ou en faisant du sport. Personnellement, j’adore entendre les bons conseils de Pat Flynn, Spencher Hawk ou Tim Ferriss… Il existe des podcasts dans toutes les spécialités. Faites un tour sur la page d’Itunes pour trouver des podcasts qui vous plairont. Dans la même veine, les vidéos permettent d’en apprendre beaucoup sur le sujet traité, et aussi de vous améliorer en anglais. Pas la peine de vous dire que sur Youtube ou encore TED vous trouverez une quantité phénoménale de vidéos intéressantes à visionner. Téléchargez vos podcasts et vidéos le week-end pour les avoir sous la main pour la semaine. Chargez les sur votre smartphone ou tablette et quand vous avez un moment de libre, écoutez-les !

 

8 – A – Les cours audio

J’ai personnellement déjà utilisé le cours d’anglais de Michel Thomas et je dois dire que celui-ci est de bonne qualité. Ces sessions de mp3 sont réservées aux débutant ou intermédiaire, mais pas à ceux qui parlent déjà couramment. Vous commencez avec du vocabulaire classique et devez répéter les phrases. Au final on prend des automatismes et on sort sans se rendre compte des phrases de plus en plus compliquées. Les sessions durent moins de 10 minutes donc vous aurez surement le temps d’en faire deux ou trois et de continuer le lendemain. En peu de temps vous allez prendre un niveau qui vous permettra de vous exprimer un peu. Par contre, une fois que vous avez utilisé cette méthode, il faut continuer à s’exercer en suivant les 9 autres décrites dans cet article, sinon tout votre travail n’aura servi à rien !

Ces cours audio étant un peu chers, les médiathèques de toutes les grandes villes les mettent gratuitement à votre disposition. Vous y trouverez aussi évidemment tous les livres nécessaires pour apprendre la grammaire. Un abonnement à une médiathèque ne coute pas plus de dix euros par an pour les pleins tarifs, pourquoi s’en priver ?

 

9 – V – Tchatter en anglais

On ne pense pas souvent à cette méthode pour apprendre une langue, mais elle est réellement simple à mettre en oeuvre et assez efficace. Rendez-vous sur le tchat anglophone qui vous intéresse, et dialoguez simplement avec les personnes présentes. Dites que vous êtes étrangers (ça se verra vite) et que vous désirez vous améliorer en anglais. Beaucoup de personnes seront intéressées pour discuter avec vous et l’effort de compréhension et d’écriture occasionné par ces dialogues vous permettra de vous améliorer de façon importante.

Pour trouver un tchat je peux vous conseiller les réseaux IRC comme Quakenet. Téléchargez l’application Mirc et trouvez des salons qui vous plaisent. Réfléchissez au sujet qui vous passionne et faites une recherche sur Google, vous trouverez certainement une communauté qui tchatte !

 

10 – V – Les jeux en ligne

Autre façon de rencontrer des étrangers, c’est à travers les jeux en ligne massivement multijoueur ! Sur des jeux comme World Of Warcraft, les SIMS, Seconde Life ou Mine Craft, vous dialoguez tout en vous amusant. Rien de mieux que de devoir jouer en équipe pour améliorer son anglais. C’est le genre de méthode pour apprendre une langue qui ne demande aucun effort et qui doit être utilisée le plus souvent possible. Assis derrière votre écran, vous ne risquez rien à discuter avec des inconnus étrangers, et vous pouvez même vous faire des amis. Attention néanmoins à ceux dont l’anglais n’est pas la langue principale et qui font de nombreuses fautes de grammaire.

Si vous n’êtes pas fan des grands jeux vidéos, de simples sites de jeu de cartes comme le Poker peuvent vous offrir l’opportunité de dialoguer avec des anglophones.

 

 

Voici une dizaine de méthodes à utiliser quasiment quotidiennement. N’oubliez pas que c’est le fait d’intégrer ces techniques dans vos habitudes qui vous permettra de réellement progresser. Surtout, qu’apprendre ne soit qu’une conséquence; il faut avant tout vous faire plaisir !

[fancy_box id=4]Gagnez 10 euros de crédits en vous inscrivant via ce lien sur Italki, la plateforme pour trouver un prof d’anglais pas cher ! [/fancy_box]

Avez-vous d’autres méthodes simples pour apprendre l’anglais ? Quelle méthode est selon vous la plus efficace ? Avez-vous une préférence ?

 

Copyright © 2017 Démarre ton aventure
Tous droits réservés