référencer 1Cet article se trouve dans la catégorie des réseaux de site mais aussi du blogging. Les connaissances et techniques transmisses ici peuvent être utilisées aussi bien pour un réseau de site que pour un blog ou un e-commerce. Vaste sujet qu’est le référencement. Je compte le traiter avec le maximum d’exhaustivité pour vous fournir l’ensemble des outils à utiliser sans que vous ayez besoin d’aller vous renseigner ailleurs. Je ne suis pas référenceur, mais je traine depuis assez longtemps sur le net pour savoir ce qu’il faut faire et surtout ce qu’on ne doit pas faire. Comme l’algorithme de Google évolue, le référencement aussi. Les conseils proposés ici fonctionnent aujourd’hui, et bien que je désire vous donner des astuces que vous pourrez utiliser jusqu’à la fin de votre vie, il se peut que certaines n’aient plus autant d’efficacités dans les années à venir. Malgré tout, je compte bien vous faire parvenir les principales évolutions dans la partie commentaire ou encore dans d’autres articles dès que j’en serai informé. Nous verrons dans une première partie les bonnes pratiques à instituer ainsi que celles à ne pas recopier, puis je vous fournirai en seconde partie la liste de toutes les techniques avec leurs outils et explications, pour que vous possédiez un maximum d’armes pour cette lutte incessante qu’est référencement.

I) Les bonnes pratiques du référencement

1) Ce qu’il faut faire pour optimiser le ranking de son site

– Du bon contenu

Oui, c’est évident. Tout le monde le sait, mais visiblement pas tout le monde le fait. La définition du bon contenu s’avère être un contenu pertinent et utile, que ce soit du texte de qualité (sans fautes de grammaire ni ortho), des vidéos ou de l’audio (podcast). Google aime le bon contenu, surtout le texte qu’il peut facilement référencer, mais il apprécie aussi le texte agrémenté de vidéos et photos. La page principale de mes sites sur mon réseau dispose d’au moins 1000 mots, de photos et vidéos.

– La forme

Aussi incontournable que le contenu, la forme doit être soignée. Les balises « titres » impérativement présentes, et les balises « images » renseignées. Pour le lecteur, créez des paragraphes et rendez la lecture la plus agréable possible.

– Prenez votre temps

Le référencement d’un site ne se fait pas en un jour. Il ne faut pas lancer une campagne de référencement sur une semaine puis tout abandonner du jour au lendemain. Les liens doivent venir progressivement afin de donner un aspect des plus naturels à votre site. Attendez quelques semaines avant d’envoyer les premiers liens, ça ne peut pas faire de mal.

– Diversification des techniques

Un site dont les backlinks sont essentiellement composés de liens identiques ne restera pas longtemps bien positionné. La diversification des techniques amène des liens différents qui leur donnent un aspect beaucoup plus naturel. Créer des centaines de communiqués de presse ou de commentaires de blog se trouve être dangereux. Si Google décide de donner moins d’importance à la technique que vous utilisez, le site va dégringoler plus vite que son ombre.

– Privilégier qualité plutôt que quantité

Comme décris dans le second article de cette série, on décide de développer un site de niche seulement si la concurrence directe ne dispose pas de plus de 10/15 liens entrants. Pour notre site, une centaine de liens suffisent donc, surtout s’ils sont diversifiés et de qualités. J’entends par qualité un site sur la même thématique que vous et/ou disposant d’un PageRank élevé.

– Les ancres de texte sur lien

world wide webUne ancre de texte désigne les termes sur lesquels vous placez un lien.  Par exemple, disons que votre mot-clé principal est « piscine gonflable ». Vous écrivez un communiqué de presse puis sur les termes « piscine gonflable » vous créez un lien pointant vers votre site; C’est un lien avec ancre !

Une fois que vous savez ça, il faut bien respecter un principe. Il y a encore quelques années, on se débrouillait pour mettre toujours les termes du mot-clé ciblé dans l’ancre de texte, mais Google a modifié son algorithme pour lutter contre ce principe. Trop de liens contenant le mot-clé ciblé seront néfastes pour votre site ! Le grand blog de référencement SEOmoz  indique les pourcentages de liens contenant les termes précis, les termes partiels et autres à respecter. Je vous les livre ici :

10% avec terme exact : « piscine gonflable »

20% avec terme partiel : « piscine en caoutchouc »

10 % avec url : « piscinegonflable.com » ou « superpiscinegonflable.com »

10% avec le nom de la marque. Pour l’ex, disons que IKEA vend des piscines : « ikea piscine gonflable » ou « ikea piscine »

20 % avec des termes reliés : « maillot de bain piscine », « chaise longue », « jouet waterproof »…

30% de termes génériques : « cliquez ici » « site à voir » « important! » « Découvrez mon blog » …

Les pourcentages ne sont pas à respecter à la lettre, ça vous donne seulement une idée et surtout vous permet de saisir qu’il ne faut pas essentiellement mettre le terme ciblé comme ancre de texte !

– Nom de domaine différent

Une mise à jour de l’algorithme de Google a baissé le poids du nom de domaine exact dans le référencement. La grande majorité des sites de mon réseau utilise une url contenant le mot-clé ciblé exacte. Ça apportait un bon point pour le référencement. Google a décidé d’en abaisser l’impact. Personnellement je n’ai pas vu de changement, mais vous n’êtes donc pas obligé de mettre le terme ciblé dans votre url. Dans notre exemple de piscine gonflable, une url « piscineworld.com » attirera sans doute plus l’utilisateur que « piscinegonflable.com ». C’est à vous de voir pour trouver un nom de domaine adéquat. Pour des infos, au sujet de l’hébergement et de la création du premier site voir l’article précédent.

On a vu les bonnes pratiques du référencement, voyons ce qu’il ne faut surtout pas faire !

2) Ce qu’il faut faire pour se retrouver dans la sandbox

La sandbox est un terme utilisé par les référenceurs pro pour désigner un espace ou Google nous met une fois qu’il nous a pénalisés. Cet espace se trouve être assez proche du néant…

– Mauvais contenu

Recopiez les articles d’autres sites ou utilisez un programme pour générer du contenu et vous irez droit à la catastrophe. Il y a 5 – 8 ans, ça pouvait encore passer, mais aujourd’hui les outils de Google sont bien trop puissants pour de la mauvaise qualité. Même les textes spinnés (où on change les mots d’un article avec un logiciel doté d’un dictionnaire…), à part si ils sont créés à la main avec minutie, ne tiennent plus l’épreuve du robot Google. Ne trichez pas, si vous n’avez pas envie d’écrire vous même vos textes, embauchez un assistant sur Odesk, mais par pitié, ne créez pas un contenu sans intérêt!

– Acheter des liens pourris

Il est extrêmement simple d’acheter des liens pourris, que ce soit sur Fiverr ou encore sur le Warrior Forum. Vous pouvez obtenir facilement 1000 liens dans la journée. Super.. votre site va être désindexé à la vitesse de l’éclair. Ne vous laissez pas tenter par l’achat de mauvais liens, ou encore de lien en quantité, vous n’aurez que de mauvaises expériences !

– Lier les sites de son réseau

Quand on dispose, comme moi, d’un grand réseau de site, on pense que lier nos sites entre eux peut-être une bonne idée afin d’obtenir un grand nombre de liens sur chaque site. Mauvaise idée ! Google pénalisera l’ensemble du réseau en pensant que son but principal référencer 3est de fournir des liens à d’autres sites (réseau en pyramide). Ce genre de réseau en pyramide ont été l’arme ultime des référenceurs pendant des années. Maintenant la très grande majorité de ces réseaux (qui ont couté des milliers d’euros pour leur création) ne sont plus efficaces.

– Faire appel à un mauvais référenceur

Il est facile d’embaucher un référenceur pas cher. Attention ! Si ils utilisent certaines techniques d’automatisation pour la création de liens de mauvaise qualité ou qu’ils ne respectent pas les consignes soulignées plus haut, vous allez droit au mur. Les bons référenceurs ne courent pas les rues, assurez-vous de bien savoir ce qu’ils font à votre site, sinon vous subirez une pénalité Googlelienne.

 II) Les 14 techniques pour obtenir des liens

J’offre dans ce chapitre un tour d’horizon complet des techniques pour obtenir des liens. Vous n’êtes pas obligé de toutes les utiliser, mais rappelez vous que la diversification des sources de lien, de leurs qualités et de leurs ancres demeure primordiale. Si vous connaissez d’autres moyens d’obtenir des backlinks, merci de m’en faire part dans les commentaires !

1) Le communiqué de presse

Fer de lance du référencement pendant des années, son impact devient de moins en moins important aujourd’hui. Pour recevoir un lien dans un communiqué de presse, il suffit d’écrire un article de 300-500 mots en y incorporant les ancres de texte désirées et de le poster sur un site de communiqué de presse. Voici un article de web-geek.fr vous fournissant une liste non exhaustive des « meilleurs » sites de communiqués de presse pour 2013.

2) Web 2.0

Les sites web 2.0 sont des sites dits participatifs. Le meilleur exemple de ce genre de plateforme reste Wikipedia. Tout un chacun peut ajouter un article sans contrôle spécifique d’autres utilisateurs. Comme pour le communiqué de presse, il faut écrire un article incorporant vos liens. Liste :

digg-france

my jamespot

scoopeo

youlink

3) Les annuaires

Les annuaires permettent de présenter son site et de gagner quelques liens. Pour chaque annuaire, une courte description du site reste obligatoire. Celle-ci doit être unique sous peine de ne pas être acceptée. Cherchez avec Google les annuaires ciblant votre thématique. Sinon, voici une liste de 20 annuaires généralistes.

4) Les articles invités

référencer 4Tendance et efficace, les articles invités permettent d’ajouter de bon backlink à votre site. Le principe consiste à contacter un blogueur lié à votre thématique et à lui proposer un article de qualité. Cet article contiendra un lien vers votre site. En plus de vous apporter un lien, il peut vous offrir du trafic, mais à condition que votre article soit vraiment bon. Si vous pensez qu’un de vos articles à sa place sur mon blog, n’hésitez pas à me contacter !

5) Contacter d’autres blogueurs

Dans le même principe que l’article invité, vous pouvez contacter des blogueurs pour leur demander de placer un de vos liens, avec ou sans contrepartie. Si votre site amène un gain de valeur pour le blogueur, c’est tout à fait possible qu’il décide de le faire connaitre à ses lecteurs. L’échange de lien reste tout aussi possible.

6) Les médias sociaux et le social bookmarking

Je ne vais pas vous faire de dessin sur les réseaux sociaux, tous le monde sait ce que c’est. Voici néanmoins une liste des principaux. Vous pouvez obtenir des liens avec; en effet Google aime de plus en plus ce type de plateforme ! L’outil social marker va vous permettre de poster vos liens sur plus d’une dizaine de ces sites et ainsi obtenir de nombreux liens des réseaux sociaux. Le meilleur moyen d’obtenir ce genre de backlink reste de créer une communauté autour de son site avec des infos pertinentes et utiles !

7) Les liens sortants

Cela peut paraitre étonnant, mais on sait que l’algorithme de Google apprécie de voir sur une page des liens sortant, surtout si ils pointent vers des sites de la même thématique ou disposant d’un PageRank élevé. Ne négligez pas les liens sortant, ils apportent de l’information aux lecteurs et donnent un aspect plus naturel à votre site. Vous ne perdrez pas le « jus » de vos liens entrant en créant des liens sortants.

8) La soumission de vidéo

Quand vous créez une vidéo sur Youtube ou Dailymotion, vous pouvez placer un lien dans sa description. Ce lien pointant vers votre site comptera dans le référencement de votre page. N’hésitez donc pas à poster de nouvelles vidéos pour obtenir un maximum de lien. Comme toujours, les vidéos doivent avoir un intérêt pour le public.

9) Le partage de photos ou documents

Comme pour les vidéos, si vous postez une photo ou un document sur le site approprié, vous pouvez récolter des liens. Pour les photos, l’incontournable flickr semble tout indiqué. Vous pouvez en trouver d’autres en tapant sur Google : « photo sharing »

Sur le même principe, taper : « partage de document  » pour trouver des sites proposant ce service.

10) Les services RSS

Le flux RSS est un flux qui permet aux gens qui y sont inscrits de recevoir les articles dès leur parution. J’ai pour ce blog un flux RSS via feedburner auquel vous pouvez vous inscrire en haut du blog ou dans le footer en bas. Inscrire son site à un flux RSS permet de recevoir un nouveau lien à chaque fois qu’on publie un nouvel article. Vous pouvez inscrire votre site à plusieurs flux pour ainsi recevoir plusieurs liens à chaque nouvelle parution.

11) Les commentaires de blog

référencer 5Les commentaires de blog (sur blog en dofollow, cad qui envoie de l’énergie au lien) demeurent une très bonne solution pour obtenir de bons liens. Certains logiciels (scrapebox) permettent de commenter automatiquement sur des sites sélectionnés par l’outil, mais je ne recommande pas cette technique. Quelques bons commentaires placés sur des blogs fréquentés peuvent vous amener du trafic et un lien de valeur.

12) Les postes de forum

On peut fréquemment ajouter un lien vers son site dans la signature des forums. Utilisez les forums disponibles dans votre thématique pour recevoir du trafic et de nouveaux backlinks. Comme pour les commentaires de blog, des réponses sérieuses et utiles auxs messages présents sur le forum seront beaucoup plus bénéfiques pour vous.

13) Les sites de questions/réponses

Commentçamarche.net est un des leader des sites de questions/réponses. Il est possible d’obtenir de nombreux liens sur ce genre de plateforme. À vous de bien répondre aux questions.

14) L’organisation de concours

Imaginez que vous lanciez un concours. Les gens en parlent sur les réseaux sociaux, sur leur blog, en vidéo, en podcast… bref, organiser un concourt permet de créer un grand nombre de lien de valeur vers son site !

Pour votre site principal ou pour un site de niche, le nombre de liens variera; par exemple pour un micro-site, 10 liens de chaque technique feront amplement l’affaire ! Je vous donne une petite liste de blog SEO à suivre, il en existe des centaines d’autres :

Seomoz  Abondance Webrankinfo

J’espère que cet article vous sera utile pour la construction de votre référencement. Je sais que chacun à ses méthodes quand on parle de ranking, donc si vous avez des commentaires ou des critiques n’hésitez pas !

Copyright © 2017 Démarre ton aventure
Tous droits réservés