auto entreprise

Attention, du au récent changement du statut d’auto-entrepreneur, certaines informations présentes dans cet article ne sont plus à jours :). Vous trouverez néanmoins des conseils bien utiles !

Que vous vous soyez lancé dans la création d’un réseau de sites ou dans un tout autre business, il faudra déclarer vos gains. La majorité des gens pensent qu’il est compliqué de créer une entreprise en France. Je vais vous prouver dans cet article qu’il est possible d’en déclarer une en dix minutes. Le statut d’auto-entrepreneur a été créé pour faciliter la vie des créateurs d’entreprise en minimisant la paperasse.

Il reste parfait pour qui veut déclarer des revenus complémentaires à son activité de salarié ou pour celui qui désire tester une idée de création d’entreprise. Imaginons que vous ayez une bonne idée de business, mais que vous ne vouliez pas prendre de risque ni dépenser trop d’argent pour la phase de test. L’auto-entreprise demeure le moyen parfait pour lancer votre idée. À terme, il sera même possible de faire transformer facilement son auto-entreprise en société. Je vais vous présenter dans cet article les caractéristiques et avantages de l’auto-entreprise, la phase de création pure et les obligations qui en découlent. Le statut comprend certaines subtilités selon le métier exercé. Les informations fournies seront principalement destinées à un entrepreneur travaillant dans le domaine de l’internet. Rendez-vous sur le site officiel de l’entrepreneur pour certaines précisions si vous ne rentrez pas dans ce cadre.

I) A quoi correspond le statut d’auto-entrepreneur ?

a) Les 5 principales caractéristiques du statut

Dans ce paragraphe, je vais vous décrire les principales caractéristiques du statut d’auto-entrepreneur. Notez toutefois que certaines données ont pu évoluer depuis la rédaction de cet article. Informez-vous sur le site officiel de l’entrepreneur.

– Le seuil du chiffre d’affaires d’une auto-entreprise

Une auto-entreprise est soumise à un montant maximum de chiffre d’affaires. Si ce montant est dépassé, vous ne pourrez plus bénéficier de ce statut. Ce chiffre d’affaires maximum sur un an est établi à 81 500 euros pour une activité de vente de marchandises (la vente d’espaces publicitaires d’un réseau de site en fait parti, youpi !) et à 32 600 euros pour une prestation de service.

– L’imposition de l’entrepreneur

Les impôts ne se calculent pas sur les bénéfices de l’entreprise, mais sur le chiffre d’affaires ! C’est une des caractéristiques spéciales de ce statut. Comme pour une société, il faut faire la distinction entre cotisation sociale et impôt sur le revenu. Il existe ici une petite subtilité. Vous avez en effet deux choix. Soit payer les cotisations sociales puis l’impôt sur le revenu de façon séparée (comme un salarié classique), soit vous optez pour le prélèvement obligatoire qui rassemble les deux. Le prélèvement obligatoire sera calculé sur votre chiffre d’affaires, tandis que l’impôt sur le revenu dépend du barème de l’impôt sur le revenu payé par la grande majorité des actifs.

À vous de faire vos calculs et de choisir le prélèvement obligatoire ou non. Ce choix s’avère définitif, il faut donc y réfléchir pour le long terme.

Le taux de prélèvement obligatoire sur le chiffre d’affaires dans le cas de la vente de publicité pour un réseau de niche est aujourd’hui de 15%. Pour info, la prestation de service BIC est à 26.30% et BNC à 26.80%. Vous pourrez payer chaque mois ou chaque trimestre. Nous verrons le fonctionnement d’une déclaration dans le troisième chapitre.

– Êtes-vous bénéficiaire de l’ACCRE ?

L’ACCRE est un dispositif permettant d’aider les entrepreneurs. J’en ai bénéficié personnellement. Cette aide est extrêmement simple à percevoir et je vous encourage à regarder dans la liste ci-dessous, fourni par l’APCE, pour savoir si vous pouvez en disposer :

Les demandeurs d’emploi indemnisés ou susceptibles de l’être.
Les demandeurs d’emploi non indemnisés, ayant été inscrits 6 mois au cours des 18 derniers mois au Pôle emploi.
Les bénéficiaires de l’allocation temporaire d’attente (ATA).
Les bénéficiaires de l’allocation de solidarité spécifique (ASS).
Les bénéficiaires du RSA (revenu de solidarité active), ou leur conjoint ou concubin.
Les personnes remplissant les conditions pour bénéficier de contrats « nouveaux services – emplois-jeunes » ainsi que celles embauchées dans le cadre de ce dispositif et dont le contrat de travail a été rompu avant le terme de l’aide.
Il s’agit :
– des jeunes âgés de 18 à moins de 26 ans (sans autre condition),
– ainsi que des jeunes âgés de 26 à moins de 30 ans, qui n’ont pas travaillé pendant une période suffisamment longue pour s’ouvrir des droits aux allocations chômage, ou qui sont reconnues handicapées.
Les salariés repreneurs de leur entreprise en difficulté (dans le cadre d’une procédure de redressement ou de liquidation judiciaire).
Les titulaires d’un contrat d’appui au projet d’entreprise (Cape), s’ils remplissent l’une des conditions ci-dessus.
Les bénéficiaires du complément de libre choix d’activité (allocation versée aux personnes qui interrompent totalement ou partiellement leur activité professionnelle pour s’occuper de leur enfant de moins de trois ans).

Je vous expliquerai dans la deuxième partie comment en faire la demande, en attendant, voici les taux de prélèvement obligatoire pour la vente de marchandise avec ACCRE :

Trois premiers trimestres 4.50%, quatre trimestres suivant 8% et quatre trimestres suivant 11.50%. Cela vaut le coup n’est-ce pas ? Une réduction d’impôt pendant 33 mois !

– La TVA pour une auto-entreprise

Une autre spécificité de l’auto-entreprise : Elle ne collecte pas la TVA. Et ne la déduis donc pas non plus. Dans le cas d’une émission de facture, vous n’aurez pas de numéro de TVA à afficher et rien à collecter. Par contre lors d’un achat pour votre entreprise, vous ne pourrez pas déduire la TVA et ainsi économiser une petite somme. Ne vous inquiétez pas, on le vit bien ;).

– La prestation sociale et retraite des auto-entrepreneurs

Je vous invite à vous renseigner pour votre cas personnel, mais si l’activité d’auto-entrepreneur demeure l’activité principale vous avez le droit aux prestations sociales classiques (maladie, maternité, allocation familiale) ainsi qu’à la cotisation retraite. À noter par contre que pour valider les trimestres en vue de sa retraite, un chiffre d’affaires minimum doit être obtenu. Pour une activité de vente de marchandises :

validation 1 trimestre : 6502 euros

validation 2 trimestres : 13 006 euros

validation 3 trimestres :  19 509 euros

validation 4 trimestres : 26 013 euros

b) Les 7 avantages du statut auto-entrepreneur

1) Pas de déclaration au registre du commerce

Pour toute société, une déclaration au registre du commerce est nécessaire. Pas besoin de s’embêter avec ça pour une auto-entreprise  de vente de marchandise ou prestation de service !

2) Pas besoin d’expert-comptable

Vous n’avez pas besoin de payer un expert-comptable pour gérer vos comptes/TVA, établir un bilan et vous aider pour l’approbation des comptes. Aucun besoin d’organiser des assemblées non plus, car je vous rappelle que vous êtes seul à bord ! Du temps et de l’argent économisés.

3) Pas besoin de gérer la TVA

Il est effectivement dommage de ne pas pouvoir déduire la TVA de ses achats, mais au final un entrepreneur du net ne dépense pas beaucoup en matériel. Par contre ce qui s’avère une bonne nouvelle c’est que vous n’avez pas à la collecter et donc à dépenser du temps et de l’argent à tenir à jour vos comptes. Le fait de ne pas devoir recueillir de TVA vous permet aussi de fournir une prestation moins chère que la concurrence (qui elle paie la TVA) !

4) Facilité de création/cessation

En France, l’idée commune se trouve être qu’il est difficile de créer une entreprise et qu’on se noie sous les papiers administratifs. Cette vision est totalement fausse, et nous verrons dans la deuxième partie que la création d’une entreprise prend moins de temps que ce que vous imaginez. La cessation est tout aussi rapide.

5) Compte bancaire perso

Pour une société, vous devez posséder un compte bancaire spécifique. Dans le cas d’une auto-entreprise, vous pouvez utiliser vos comptes persos ! J’ai fait créer un compte dédié à mes recettes pour ne pas tout mélanger, mais on est autorisé à faire des virements entre tous les comptes ! Ce qui n’est évidemment pas possible pour une société…

6) Fiscalité faible pour les activités internet / bénéficiaire de l’ACCRE

D’accord, les impôts sont calculés sur le chiffre d’affaires. En même temps un auto-entrepreneur du net n’a pas énormément de charges, c’est pourquoi la création d’une auto-entreprise reste intéressante. Et surtout si vous bénéficiez de l’ACCRE !

7) On peut tout faire en ligne

De la création à la cessation, en passant par le paiement des impôts, tout se fait en ligne et en quelques clics. Difficile de gérer une auto-entreprise ? Surement pas !

II) Comment devenir auto-entrepreneur ?

a) Déclaration d’activité et soumission de dossier ACCRE

La déclaration d’activité, la cessation ou le paiement des impôts sont accessibles via un seul site web : http://www.lautoentrepreneur.fr/index.htm

La déclaration d’activité commence sur cette page. Avant de procéder au remplissage du dossier en ligne, vous devez vous munir d’une pièce d’identité digitalisée. Numérisez votre carte d’identité ou votre permis de conduire, et gardez le fichier sur votre ordinateur.

La première étape consiste à décrire son activité pour trouver le code APE correspondant à son business. L’activité de vente d’espaces publicitaires validée par l’administration se trouve être « portails internet » avec pour code « 6312Z ». Si vous effectuez un autre travail, il suffit de décrire votre activité et vous n’aurez plus qu’à choisir la catégorie qui y correspond le mieux. (cliquez sur les images pour les agrandir)

déclaration 2

Pour la nature de l’activité, les créateurs de réseau de niche peuvent ajouter : « Vente d’espaces publicitaires sur mes propres sites »

L’étape suivante consiste à remplir le dossier en ligne. Faites attention à fournir les bonnes informations.

déclaration 3

Si vous pensez pouvoir bénéficier de l’ACCRE il faut impérativement cocher la case. À noter que le dossier de demande d’ACCRE doit être envoyé dans les 45 jours après la déclaration. Faites-le donc immédiatement (lettre recommandée avec avis de réception).

déclaration 4

Si vous désirez opter pour le prélèvement libératoire, c’est-à-dire de payer en même temps les cotisations sociales et les bénéfices (le tout calculé sur le CA), vous devez l’indiquer dans le dossier. Vous avez à effectuer vos propres calculs pour savoir si c’est la meilleure solution. C’est souvent le cas.

déclaration 5

Pour finir, il vous suffira de valider le dossier et d’envoyer le fichier contenant la numérisation de votre carte d’identité. Attendez quelques semaines et votre entreprise sera officiellement créée !

Attention, personnellement l’URSSAF n’avait pas envoyé (pour je ne sais qu’elle raison) mon dossier au RSI, j’ai donc du aller le chercher et l’amener à cet organisme pour pouvoir bénéficier de la sécurité sociale…

Téléchargez le fichier de demande d’ACCRE ici, imprimez-le et remplissez-le soigneusement puis faites-le parvenir à votre CFE. Pour connaître l’adresse postale de votre CFE tapez dans Google « CFE nomdevotreville » et vous la trouverez rapidement.

b) Déclaration de modification ou cessation

Pour modifier ou cesser son activité, rendez-vous ici

Une modification doit être apportée dans plusieurs situations comme pour le changement de nom d’usage, du lieu d’exercice ou encore de l’activité. Vous trouverez la liste en image plus bas.

Choisir en bas de la page le bon lien :

déclaration 6

Pour la modification, cochez la ou les cases correspondantes à vos souhaits, puis passer à l’étape suivante pour confirmer vos nouveaux choix :

déclaration 7

La déclaration de cessation d’activité se déroule quasiment de la même façon que la création. Remplissez les cases. En quelques minutes vous recevrez une confirmation de la demande de cessation. L’administration vous fournira par la suite le justificatif de cessation d’activité.

III) Les obligations de l’auto-entrepreneur

L’auto-entreprise reste un statut très souple et comporte de nombreux avantages. Vous avez par contre certaines obligations comme déclarer et payer l’impôt, mais aussi tenir un livre de recettes et dépenses. Ne vous inquiétez pas, rien de plus simple.

a) Déclarer et payer en ligne

Ce qui est bien avec une auto-entreprise, c’est que tout ce qui est lié à l’administration se trouve sur le même site web. Rendez-vous donc sur cette page pour vous inscrire. Une fois l’inscription effectuée, vous obtiendrez un espace dédié où vous pourrez payer en ligne de façon simple, rapide.

déclaration 8

Une fois connecté à votre compte, vous aurez accès à trois choses. Les télédéclarations en cours, l’historique des télédéclarations ou encore les dates d’exigibilités.

Sur la page « mes exigibilités », vous obtiendrez la date à laquelle vous devez payer vos impôts. Un paiement en retard provoquera une majoration.

L’historique des télédéclarations contient vos anciennes déclarations et la page télédéclaration en cours vous fournis les détails de vos télédéclarations effectuées (si vous venez de payer) ou à faire (si vous êtes exigible). C’est sur cette page que vous rentrerez votre chiffre d’affaires du mois/du trimestre. La page calcule automatiquement ce que vous devez en fonction du montant entré dans les cases ventes de marchandise ou prestation de service. Le calcul comprend le taux spécial pour les bénéficiaires de l’ACCRE.

déclaration 9

Fournissez vos coordonnées bancaires (RIB) pour la première télédéclaration, puis validez. Voilà, c’est fait !

b) Livre Achat/Recette

Le livre de compte achat/recette demeure le seul document qui doit être tenu par l’entrepreneur. Vous devez y écrire les recettes que vous recevez. Personnellement pour les revenus liés à mon réseau de site, je note les dépenses du mois, puis à la fin de chaque mois (quand le versement des gains Adsenses tombe) les revenus Adsenses. Vous devez stipuler pour chaque recette l’origine de celle-ci ainsi que le moyen de paiement. Les factures doivent être gardées. Ce petit livre est sensé être tenu au jour le jour…

J’utilise le petit cahier exacompta ref 930E, dont je suis très satisfait.

img034

La création d’une entreprise impressionne souvent. En fait, rien de plus simple, quelques minutes suffisent pour se mettre en règle ! J’espère vous avoir donné une idée des petites étapes à franchir pour commencer la vôtre et que vous n’hésiterez plus avant de démarrer votre aventure ! Si vous avez des questions ou des commentaires sur la création d’auto-entreprises je les attends ci-dessous.

  1. 30 avril 2013

    J’ai une petite question pour la compta :

    Tu dis que toutes les factures doivent être gardés, mais comment tu facture adsence par exemple?

    Je recois des paiements de l’étranger, comment je suis censé faire pour la facture?

    Merci d’avance pour ta réponse,
    laurent

    • Salut laurent
      C’est une bonne question. Normalement tu es sensé envoyer ta facture à la boite qui te paie mais la comme c’est Google Ireland, en dehors du cadre fiscal européen, ils en ont rien à faire. Tu n’as donc pas à leur faire parvenir de facture. Par contre, tu dois normalement garder une facture classique (nom de l’entreprise, date, siret, montant, adresse..) de chaque paiement de fin de mois qu’il t’envoie. C’est théorique, et je pense que peu de personnes respectent réellement les règles. Garde en tout cas une compta clair sur ton carnet de compte, c’est le plus important pour toi et pour l’administration.
      Ce forum est pas mal au cas ou tu as des questions, mais y a souvent plusieurs réponses pour une question : http://www.auto-entrepreneur.fr/
      sinon le site officiel : http://www.lautoentrepreneur.fr/
      Bon courage !

  2. 2 mai 2013

    Bonjour Thibaut,
    Votre article n’est pas le premier du genre à fleurir sur le web, mais il apporte un vent frais, tout est dit de façon simple et clair, avec une mise en page agréable, bravo !

  3. Un petit ajout étant donné qu’on est en période de déclaration de revenu.

    Si vous faites votre première déclaration, elle doit être impérativement rempli sur papier et non sur le net. Pour les suivantes vous pourrez passer par http://www.impots.gouv.fr/‎. Le téléchargement du formulaire 2042 et 2042 C-PRO peut être fait sur ce site.

    Quelques mois avant de devoir déclarer, vous recevrez une attestation fiscale vous fournissant votre CA en ventes et prestations, ainsi que les cases dans lesquelles reporter ces chiffres !

    Bonne déclaration !

  4. 24 novembre 2013

    Ce statut est facile a utiliser pour tester son idée. En revanche il n’est économiquement pas toujours logique et ne pousse pas à investir (dans la com par exemple) puisqu’on ne peut pas déduire les frais et les investissements. ceci est vraiment dommage.

    Avant de démarrer il faut être conscient que pour un projet (quel que soit le statut d’ailleurs) il faut compter 3 ans en moyenne pour atteindre la rentabilité du projet.

    Pour mon projet d’ouverture d’une boutique internet d’objets de decoration j’aurais aime pouvoir déduire des frais de pub. http://tartifumedeco.fr

  5. 26 novembre 2013

    Au bout de combien de temps obtient-on un siret?

  6. 14 décembre 2013

    Attention, l’imposition en microfiscal n’est possible que si le revenu fiscal de référence ne dépasse pas un certain plafond ce qui exclut généralement les gens qui ont un job salarié et créent une AE en plus. Pour cette même raison, non ce n’est pas un choix définitif on peut parfaitement changer tous les ans si on veut (sous réserve de remplir les conditions bien sur).

  7. 18 janvier 2014

    Salut Thibault,

    très bon tutoriel.
    Je pense que même ma grand-mère va réussir à s’inscrire dès maintenant.

    Amicalement,

  8. 29 janvier 2014

    Bonsoir
    Et pour la vente de supports publicitaires sur papier !!!
    est ce aussi une activité d’achat/vente ou prestation de service, sachant que j’achete le droit de vente des encarts

    • Bonsoir,
      je ne pense pas que ça soit la même chose. Renseignez vous auprès de l’administration, je ne veux pas vous dire de bêtises.

  9. 30 janvier 2014

    Je fais de la vente d’espaces publicitaires sur mes sites web (google adsense, tradedoubler, etc) et la vente d’espaces publicitaires sur sites internet (avec google adsense et autres régies d’affiliation) c’est une activité commerciale mais c’est de la prestation de services commerciales (BIC) plafond 32000 € et charges sociales / mois de 24.6 % !! Et non de la vente de marchandises (80 000 € de plafond de CA et 14% de charges sociales!) car on a pas de stock!…

    J’ai eu confirmation sur tous les forums que je fréquente (webrankinfo, webentrepreneurdébutant.fr, etc), ainsi que de la part du RSI, des impôts et de l’INSEE ! (ils se sont d’ailleurs trompé, ils m’ont donné un code APE pour la vente de marchandises! ils sont en train de rectifier le tire pour trouver un code APE prestations de services commerciales BIC! parce que sinon je ne vais pas payer les bons taux de cotisations sociales!).

    D’ailleurs le code APE 6312Z (Portails Internet), c’est pour les prestations de services commerciales BIC et non pour la vente de marchandises!?! En tant qu’auto-entrepreneur, on paye 24.6 % de charges sociales avec ce code APE !?

    Bonne journée ! 🙂
    Adeline.

  10. 30 janvier 2014

    Surtout que c’est logique que c’est de la prestation de services commerciales, car pour déclarer les revenus de Google Adsense, il faut remplir la DES chaque mois. Et la DES c’est la Déclaration Européenne de services ! Ce n’est pas de la vente de marchandises (sinon ça serait la DEB!). Surtout que lorsqu’on demande son numéro de TVA intracommunautaire aux impôts (en tant qu’auto-entrepreneur) on rempli un document où on coche la case « Je souhaite réaliser des prestations de services auprès d’un assujetti non établi en France et obtenir un numéro de TVA intracommunautaire » Donc prestations de services commerciales… et non vente de marchandises…

    • Merci Adeline pour ton commentaire.
      Je pense qu’il faut vraiment faire appel à son administration pour ne pas se tromper.
      Moi J’ai bien gardé les preuves écrites de ma conseillère RSI + inspectrice des impôts pour ne pas avoir de soucis.
      Ecouter les gens sur les blogs et forums c’est bien pour se faire une idée, mais ça ne vaut pas le coup de file au impôts :).

      • 30 janvier 2014

        Oui justement mon conseiller fiscal m’a bien dit que la commercialisation d’espaces pubs sur sites web s’apparentait à de la prestation de services commerciales surtout que je rempli la DES (logiquement pour les prestations de services et non la vente de marchandises)…

        Etes-vous auto-entrepreneur ? Avez vous le code 6312Z (Portails Internet) définissant votre activité ? Quelles sont les charges sociales que vous payez ? 14 % (vente de marchandises) ou 24.6 % pour prestations de services commerciales (BIC) ?

        • je suis auto-entrepreneur avec ce code. Je paie 14% sur les ventes d’espaces pubs car c’est ce que l’administration m’a dis de payer. Je paie les 24.6% Pour mes prestations de services.

          • 30 janvier 2014

            Vos prestations de services n’ont rien à voir avec la vente d’espaces pub c’est bien ça ? (activité annexe de consulting par exemple?)

            Lorsque vous recevez vos appels pour déclarer votre CA par le RSI, dessus il est noté explicitement que vous devez faire votre déclaration de CA Vente d’espaces pub, dans la case « chiffre d’affaires des ventes de marchandises » sur le site de net-entreprise.fr ? Ou pas ? Ou c’est à vous de voir si vous notez votre CA Vente d’espaces pub, dans « chiffre d’affaires des ventes de marchandises » ou « chiffre d’affaires des prestations de services (commerciales ou artisanales) » ? (je n’ai pas encore fait ma première déclaration!). Parce qu’ l’INSEE m’a donné le code APE : 4791B – Vente à distance sur catalogue spécialisé ; ce qui ne correspond pas du tout à mon activité et ils vont surement me donner le 6312Z (Portails Internet). Mais avec ce code on peut aussi bien être en vente de marchandises, qu’en prestations de services commerciales (BIC) ? Ce qui diffère c’est bien lors de la déclaration de CA, lorsqu’on rempli soit la chiffre d’affaires des ventes de marchandises » ou soit celle « chiffre d’affaires des prestations de services (commerciales ou artisanales) » ? Pouvez-vous m’expliquer si c’est bien comme cela, que ça fonctionne ?

            Merci en tout cas pour ces éclaircissements ! 🙂

          • 30 janvier 2014

            Oui c’est ça, activité annexe :).
            Quand vous allez sur le site pour télédéclarer, on vous donne la possibilité de mettre le montant dans une case de vente de marchandise ou dans une case de prestation de service. Ensuite ça calcule tous vos impôts et il n’y a plus qu’à régler par virement bancaire. C’est simple et bien expliqué.

          • 30 janvier 2014

            Oui merci ! Je souhaitais surtout savoir si avec le même code APE, on peut déclarer un CA en vente de marchandises ou en prestation de services commerciales (on a la liberté de faire comme on le souhaite!). Je vous remercie ! Bonne journée !

  11. 27 février 2014

    Hello Thibaut ,

    Juste pour te dire bravo pour ce guide explicatif très bien réalisé ! C’est vrai que la création du statut est parfois compliqué pour des personnes non initié aux rouages de l’administration Française :p

    Merci à toi 🙂

  12. 11 avril 2014

    Félicitation pour ce guide, il est très complet, je n’ai plus qu’a suivre la démarche, étape par étape.

    Bonne journée 😉

    Xav

  13. 2 mai 2014

    Bonjour. Je voulais savoir la déclaration, a lurssaf prennent compte que des mois y’a rentrée d’argent et d’autre non.
    Comment sa se passe?
    Merci de ta réponse.

  14. 13 janvier 2015

    Très bon guide et bien complet. Par contre souvent il est quand même utile de se faire conseiller par un comptable

  15. 1 février 2015

    Bonjour Thibault,
    J’ai franchit le pas grâce à ton très bon article! J’ai commencé un site avec l’affiliation amazon et j’ai déclaré mon début d’activité au 01/01/2014. Seulement, je me pose une question concernant la facturation.
    Je m’explique: les commissions Amazon sont payées à mois+2 donc j’ai reçu mon premier paiement fin décembre de la part d’amazon. Par contre, comment procéder pour la facture sachant que le mail d’amazon stipule que pour eux « le mois de septembre 2014 vient de se terminer, nous allons procéder aux paiement de vos gains » ??
    Dois-je éditer une facture pour Amazon que je garde pour moi pour le mois de décembre?
    Je suis un peu perdu j’avoue

    • Hello Flo,
      normalement tu déclares les revenus quand tu les touches, donc si tu touches tes gains en décembre tu fais une facture pour décembre. Normalement tu es sensé envoyer cette facture à Amazon pour qu’il la garde, mais évidemment, ils n’en ont rien a faire, donc garde la dans un dossier sur ton ordi.

  16. 5 février 2015

    Merci Thibault pour ta réponse, j’en prends bonne note.
    Autre question maintenant concernant la tenue du cahier de compte. Le régime auto entrepreneur est simple c’est vrai mais je me pose une question malgré quelques recherches.

    Si par exemple Amazon me fait un virement de 1000 euros pour décembre, et que pendant ce mois j’ai payé 200 euros en achat d’articles en sous traitance, un thème wordpress pro à 50 euros et la facture d’hébergement tombe on va dire 50 euros. Sur le cahier, je doit inscrire +1000 Amazon, -200 textbroker et -50 hébergeur, jusque la ça va.

    Par contre, est-ce que je dois déclarer 1000 ou 1000 moins 300? JE pose la question parceque c’est écrit partout qu’un AE est imposé sur son CA, mais le CA n’est pas le résultat net.

    Et vive Mtp 😉

    • Hello,
      alors déjà oui vive Mtp 😉
      tu dois déclarer ton CA total, les 1000 euros, et payer des impots sur ces 1000 euros 🙁

  17. 15 mai 2015

    y’a l’abattement fiscal de 50% donc tu seras pas imposé sur 1k mais sur 500
    Concernant adsense + amazon c’est du BIC prestations services 32k/an
    Reste à choisir entre Gestion de site ou Exploitation de sites ou Commercialisation espace publicitaires Lequel choisir ?

  18. 14 septembre 2015

    Bjr Thibault chapeau pour cet article.
    Fit j ai une question ou Thibault.
    J ai eu rdv avec ma conseillère pôle emploi.
    Elle ne connaît pas le truc du rabattement des 50%.
    Pourrais tu me dire où je trouve ça car elle, elle veut que je déclare tt je suis en complément d activités avec pôle emploi ils me complètent. Je veux pas leur donner ma chemise et mon pantalon….;)
    Je veux pouvoir réinvestir dans mon business Amazon qui démarre juste.
    -oui il ne faut pas que je me mette en activité principale ds le formueformu’laure721246183134Bjr Thibault chapeau pour cet article.
    Fit j ai une question ou Thibault.
    J ai eu rdv avec ma conseillère pôle emploi.
    Elle ne connaît pas le truc du rabattement des 50%.
    Pourrais tu me dire où je trouve ça car elle, elle veut que je déclare tt je suis en complément d activités avec pôle emploi ils me complètent. Je veux pas leur donner ma chemise et mon pantalon….;)
    Je veux pouvoir réinvestir dans mon business Amazon qui démarre juste.
    -oui il ne faut pas que je me mette en activité principale ds le formulaire ? Pour pas avoir de pbs avec pôle emploi ou secu ou autres…

    Merci Thibault ou/et Fit
    Bonne semaine à tous
    Etienne vendeur Amazon

    • Salut Etienne,
      Quand tu parles de l’abbatement de 50% c’est bien lors de ta déclaration de chiffres d’affaire en tant qu’auto entrepreneur ?
      Dans ton cas précis je ne sais pas, surtout que tu touches un complément d’activité de pole emploi. Tu devrais d’abord consulter les sites étatiques comme : http://www.lautoentrepreneur.fr/
      Regarde aussi ici : http://www.apce.com/pid56/auto-entrepreneur.html
      Tu trouveras assez d’infos pour avancer. Le statut auto entrpreneur évoluant sans cesse, je ne veux pas te dire de bétise.
      bonne recherche

  19. 14 septembre 2015

    Thibault excuse je viens de voir voir mon message au dessus un bug de copier avec mon téléphone 🙂 l essentiel c est que tu comprennes.
    À bientôt

  20. 19 novembre 2015

    Bonjour,
    J’intègre une start-up en janvier, en CDD, mais ils veulent que je commence pour eux dès décembre en tant qu’auto-entrepreneur.
    Est-ce possible de créer mon « entreprise » juste pour un mois, puis faire une facture, et fermer l’activité? Et pour la déclaration d’impôt, ca se fait en fin d’année?
    Merci pour votre aide et votre tuto!!

    • Salut,
      dans les faits ça doit être possible mais ça me semble quand même bien compliqué..
      la déclaration d’impôt c’est tous les trimestres ou tous les mois selon ce que tu décides

  21. 30 décembre 2015

    Bonjour Thibaut ! Je suis traductrice et je me suis inscrite en tant qu’auto-entrepreneur en France il y a six mois. Je fournis des services à des entreprises basées au Royaume-Uni et parfois les montants de mes factures individuelles ne sont pas suffisamment élevés pour couvrir les couts des frais bancaires de virement du Royaume-Uni vers la France. Comme j’habitais en Angleterre avant, j’ai toujours un compte bancaire là-bas. Savez-vous si c’est possible de recevoir des paiements sur mon compte bancaire anglais et attendre d’avoir des montants suffisamment élevés avant de faire un virement moi-même sur mon compte français ?

    • Bonjour Renata,
      en soit je ne vois pas le soucis pour faire ça tant que vous rapatriez l’argent en France. Une autre solution serait de vous faire payer par Paypal pour ne pas avoir ce soucis de « pays », mais vous payerez évidemment une commission sur chaque transaction.

      • 3 janvier 2016

        Merci pour la réponse !

  22. 30 décembre 2015

    Bonjour
    Je suis comptable et j aide mon amie à tenir ses comptes d autoentrepreneur, elle vend des vêtements.
    Il lui arrive de prendre des vêtements pour elle même où de faire des cadeaux à ses proches comme ce Noël.
    Ma question est :
    Doit elle déduire le montant de ces vêtements de ses achats ou se faire une facture à elle même au prix d achat (dans ce cas elle doit déclarer cela a l urssaf ?) ?
    Je n ai rien trouvé sur le net pour me renseigner.
    Merci d avance
    Aline

    • Bonjour Aline,
      les comptes en tant qu’auto-entrepreneur n’ont aucune valeur légale, c’est juste pour aider la personne à savoir ou elle en est. Aucune déduction possible d’un point de vu fiscal n’est possible vis à vis des achats. Je pense que tant qu’elle ne vend rien, elle n’a rien à payer à l’urssaf, donc je dirai qu’elle n’a pas a créer de facture spéciale ni à le déclarer. Ce n’est que mon avis, je vous laisse voir avec les autorités compétentes en la matière..

  23. 8 février 2017

    Bonjour Thibaut et merci pour ton article,
    J’ai une petite question concernant la déclaration du CA :
    Est-ce que l’affiliation est également considérée comme une activité de vente de marchandises comme la vente d’espaces pubs ?
    Merci.
    Pierre

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

Copyright © 2017 Démarre ton aventure
Tous droits réservés