saut-a-lelastiqu

La vie est déjà assez risquée, pourquoi se lancer dans un projet d’entreprise ? Car les gains attendus sont sensés compenser ces risques. À par jouer au loto, je ne connais pas de moyen de gagner beaucoup sans risquer un minimum. Deux questions se posent alors. Quels sont vos risques encourus ? Et quels risques êtes-vous prêt à prendre ? Ces questions passent à la trappe rapidement, car nous n’aimons pas entendre ce qu’on peut perdre. On préfère se focaliser sur ce qu’on peut gagner. Définir nos risques permet de se libérer l’esprit pour le projet qu’on veut lancer. Si on les a bien listés et qu’on se lance quand même dans l’aventure, c’est qu’on est prêt à les accepter. Dans cet article, je vous aiderai à définir vos risques, que ce soit du côté personnel ou du côté de votre projet. Je vous fournirai des exemples et vous inviterai à réfléchir sur votre propre cas. Même si dans le monde de l’entrepreneuriat on dit « No risk, No gain », apprendre à les définir et les limiter demeure essentiel.

 

I) Ce que vous risquez personnellement

Ne cherchez pas, la première chose à laquelle vous allez penser est celle auquel tout le monde réfléchit depuis qu’on a conscience de notre propre existence, c’est « qu’est ce que je risque moi ? »

Si j’échoue :

– Pour ma situation : vais-je toucher le chômage ? le RSA ? Est-ce que je pourrai retrouver un travail rapidement en fonction de mes diplômes et du marché du travail actuel ?

– Pour mon argent investi : Est-ce que je tiens vraiment à ces 20 000 euros ? Si je les perds qu’est ce que ça fait ? Et si j’ai emprunté à la banque 100 000 euros et que je dois les rembourser, dans quelle situation ça va me mettre ? Pourrais-je compter sur ma femme/mon mari ? Mes parents ? Mon banquier (joke) ?

– Mon entourage : ma femme/mon mari va-t-il supporter ma mauvaise humeur, ma fatigue, voir de perdre la maison ? En fait, est-ce que je lui ai demandé son avis ? Et mes enfants, je ne vais plus les voir ? Qu’est ce qu’ils en pensent ? Ma vie sociale sera-t-elle toujours existante ? Est ce que j’aurai encore le temps d’aller boire une bière avec les copains comme avant ?

Ces risques restent les principaux que vous pouvez rencontrer. Il en existe beaucoup d’autres. Je les classerai personnellement du plus important au moins comme ceci : Entourage/situation/argent investi

Ce classement diffère en fonction des situations et des personnes. Après avoir réfléchi à l’ensemble de ces facteurs, vous ne voudrez évidemment plus vous lancer dans un quelconque projet ! C’est normal, au début de notre réflexion on passe volontairement à la trappe tous ces critères, puis vient le jour où on y réfléchit et ou ça nous met un coup sur le moral. La vraie question se trouve être : Et si ça se déroule mal, qu’est-ce qui se passe ?

Est ce que je peux trouver un boulot de serveur pendant quelques mois pour me remettre en selle ? Puis-je compter sur le salaire de ma femme/mon mari pour survivre un moment ? Est-ce que je ferai « mon français » à me morfondre sur mon échec ou mon « anglo-saxon » à me dire que c’est une bonne expérience ?

Une autre chose : attention à la maxime  « on ne vit qu’une fois ». La plupart des gens l’utilisent comme argument pour s’autoriser à faire n’importe quoi. Je la vois plus comme un avertissement pour ne pas faire de bêtise qui pourrait vous suivre tout au long de votre vie, mais tout en profitant bien évidemment de celle-ci au maximum.

 

II) Les risques de votre entreprise

Avant de vous détailler les principaux risques encourus par votre entreprise, voici pourquoi vous devez absolument y réfléchir :

Identifier un risque permet de l’évaluer (qu’est ce que ça peut faire à mon entreprise) et donc de vous en prémunir. Vous pourrez écrire un document listant l’ensemble des risques auxquels vous avez pensé et en face de chacun les actions à entreprendre pour ne pas les rencontrer, puis celles à mettre en place si tout se passe mal.

À noter que les risques majeurs sont ceux auxquels vous ne pensez pas ! Pas forcement ceux qui vous paressent avoir un impact le plus important.

Les principaux soucis :

– Le risque humain : je le mets en premier, car c’est le plus important de tous même si on ne s’en rend pas forcément compte. Ce risque comprend aussi bien les relations que vous pouvez avoir avec vos associés/partenaires qu’avec vos salariés. Si ça se passe mal, votre entreprise est foutue. Comment vous en prémunir ? Déjà, établir clairement les statuts de l’entreprise et le rôle de chacun avant de démarrer. Pour les embauches, discuter des attentes et envies de toutes les parties. Rien n’est facile concernant les relations sociales, mais c’est le point sur lequel vous devez porter le plus d’attention.

risk– Le risque stratégique : la stratégie de votre entreprise doit être définie en amont, et changée en fonction du développement du marché et de vos concurrents. Il pèsera sur l’ensemble de la durée de vie de votre entreprise. Même s’il reste évident, garder en tête qu’une mauvaise stratégie vous enverra dans le mur, ne fais pas de mal.

– Le risque technique et contractuel : que faire si votre brevet est cassé ? si une nouvelle techno vient prendre la place de la vôtre ? Le risque technique demeure très important pour toute entreprise qui vend des produits « en avance » ou « meilleurs » qu’une autre. Dans la même veine, les problèmes liés au contrat mal défini peuvent être fatals. Ne négligez pas l’aide de professionnel sur ce sujet !

– Le risque financier : en général, c’est celui auquel on pense en premier. Et si mon capital social n’est pas assez important ? Dans le cas de figure où ma trésorerie ne serait pas suffisante, que faire ? Ai-je pensé aux clients qui risquent de me payer avec du retard ?

– Le risque de changement de l’environnement : je ne parle pas ici d’écologie. Mais plutôt d’un changement de comportement des acheteurs (bcp d’exemples dans l’agroalimentaire : vache folle, concombre espagnol…), voire d’une loi (interdiction de fumer dans les bars = pas cool pour ceux qui vendent des évacuateurs de fumés) ? Dépendez-vous d’une loi qui risque d’être modifiée dans le future ? Ne dites pas non, c’est FORCEMENT le cas.

Maintenant que vous avez une idée des principaux risques encourus par votre entreprise, il est temps de mettre en place des mesures pour qu’ils ne se produisent pas, et de préparer vos actions dans le cas ou ils arriveraient quand même. Et n’oubliez pas, les risques majeurs sont ceux auxquels on n’a pas pensé !

J’espère que cet article vous a éclairé sur les principaux soucis que peuvent occasionner la création et la gestion d’une entreprise, et que vous commencez à prendre des mesures pour les limiter. Si vous connaissez des risques dont je n’ai pas parlé ici, je serai heureux de vous lire dans les commentaires. Pour les autres, dites-moi ce que vous pensez de cet article !

 

Copyright © 2017 Démarre ton aventure
Tous droits réservés