Le terme business plan revient un nombre incroyable de fois quand on procède à la création de son entreprise. Certaines parties prenantes du chemin de création le définisse comme le Saint Graal, ce qui donne pour effet  d’accumuler un stresse important à son sujet. En vérité, le business plan correspond à une courte étape dans le lancement d’un projet, et même si vous devez y consacrer un effort, ne vous prenez pas trop la tête non plus. Un business plan est constitué de texte et de chiffre. La théorie concernant l’écriture d’un business plan demeure disponible un peu partout sur le net, c’est pourquoi je vais surtout ici m’atteler à vous présenter un outil bien pratique pour définir les chiffres de son business plan. Vous découvrirez dans cet article une vidéo explicative sur l’utilisation du très bon outil « Montpellier Business Plan » qui vous permettra d’obtenir vos premiers comptes de résultats, tableau de trésorerie et plan de financement. Mais avant, un peu de théorie :

 

I) Le business plan

Pour qui créer un business plan ?

– En premier lieu, le business plan est demandé par les banquiers et les investisseurs. En gros, tous ceux qui vont mettre des billes dans votre société, et qui espèrent bien les retrouver voir en gagner d’avantages. On n’écrit pas un seul business plan pour tous, il faut le modifier pour chaque interlocuteur rencontré. Certains désirent savoir si vous avez les reins solides, d’autres si vous possédez de bonne perspective de croissance.

– Mais en réalité, c’est plus pour vous que vous devez créer votre business plan. Pourquoi cela ? En vous forçant à définir vos quantités de ventes, vos prix, et à connaitre vos charges, vous en apprendrez énormément sur ce que vous devez mettre en place pour que votre société marche encore après quelques années. Le mieux reste de définir de manière la plus précise possible vos résultats espérés et de les utiliser comme indicateurs. Vous saurez alors exactement combien de vente vous devez faire dans l’année et pourrez en déduire les ventes nécessaires par mois, semaine ou mêmes jours. Si vous vous rendez compte que vous êtes en retard sur vos prévisions, ça sera alors le moment de mettre un cout de boost et de réfléchir à de nouveau moyen de rémunération.

 

Que mettre dans mon texte ?

La théorie nous enseigne qu’il faut parler de cinq points. Mais il y a plusieurs théories.. 😉

Les principaux points sont :

Qui ?

Dans ce paragraphe on doit définir l’équipe de démarrage. Il faut mettre en avant la complémentarité des profils qui vont permettre de gérer la société au mieux. Si vous vous lancez dans la micro-biologie et qu’aucun des dirigeants n’a de compétence scientifique, vous êtes mal barré pour obtenir l’aval d’une banque ou d’un investisseur.

Quoi ?

Qu’est-ce que vends ? Quel est mon produit ou mon service ? Il est temps d’expliquer ce que vous vendez. Attention, pensez à vous mettre à la place de votre interlocuteur et utilisez un vocabulaire qu’il comprend. Si c’est un scientifique, parlez technique, sinon soyez sûr qu’il va saisir les termes que vous employez.

À qui ?

Vous devez montrer ici que vous connaissez le marché que vous attaquez, de par votre expérience ou une étude de marché (quasi-obligatoire). Un bon moyen de répondre aux attentes de vos partenaires sera d’apporter la « preuve du concept », c’est-à-dire que vous ayez déjà réussi à vendre votre produit ou service et que des gens sont donc intéressés par ceux-ci.

Pourquoi ?

A quel besoin vais-je répondre ? Vous n’êtes pas Apple, ne pensez pas que vous allez créer ce besoin. Mettez en avant la raison pour laquelle le marché à besoin de votre produit, et de quelle manière vous résolvez les problèmes de vos clients.

Comment ?

Là on parle technique, processus, méthode, stratégie marketing, promotion,  bref tout ce qui va vous permettre de faire comprendre comment vous allez arriver à faire ce que vous promettez !

 

Personnellement je préfère la version (plus adapté au pitch qu’au business plan) :

Quoi ? (en une courte phrase)

Pourquoi ? ( Définition des besoins)

Comment ? (Par quel moyen on résout les problèmes)

À qui ? (le marché)

Qui (l’équipe)

 

II) L’outil à utiliser

Voici ma vidéo de description de l’outil Montpellier Business plan, parfait pour créer son premier BP !

11 mins et 28 secondes de bonheur :

 

 

 

Avez-vous déjà créé un business plan ? Quels conseils donneriez-vous au débutant ? Un commentaire ?

 

Copyright © 2017 Démarre ton aventure
Tous droits réservés