Alors ça je ne m’y attendais pas. Si vous disposez d’une page Facebook professionnelle, vous vous êtes peut-être rendu compte que votre nombre de vues avait fortement décliné. Il semblerait que le plus grand réseau social du monde ait décidé de s’en mettre encore plus dans les poches. Regardez ce screenshot des stats de ma page :

facebook(1)

Le dernier post (publié il y a deux jours) a été vu par… 1 personne ! Et j’ai le droit à un beau message à coté de ces stats m’expliquant que ce post se trouve être plus engageant que les autres et que je peux le booster… en payant !

En gros, je dois maintenant débourser de l’argent pour que mes actus Facebook soient visibles par mes lecteurs. Offrant un contenu purement gratuit, je n’ai aucun intérêt financier à payer pour cela. Je ne sais pas si Facebook teste une nouvelle forme de monétisation ou si cela va devenir définitif, mais je tiens à vous prévenir que ce réseau social risque d’être moins utilisé à l’avenir.

Comme d’habitude, les grosses entreprises pourront se payer ces services tandis que les petites devront aller voir ailleurs. Facebook ne fait pas les choses au hasard et a bien du calculer les risques et les bénéfices. Les bénéfices seront certainement plus important pour les actionnaires du réseau social, moins pour les entrepreneurs du web.

Prévenez vos lecteurs à travers la description disponible sur votre page Facebook, et expliquez leurs bien qu’ils n’ont plus accès aux derniers posts sur cette plateforme !

Je vous encourage à… tweeter cet article !

Que pensez-vous de la nouvelle forme de monétisation mis en place par Facebook ? Est-ce que ça aura des effets sur le monde du blogging ? Passerez-vous par d’autres réseaux sociaux (tweeter/google+..) pour obtenir les informations dont vous êtes si frillant ?

  1. 22 décembre 2013

    Et ouais fallait s’en douter un jours, profiter de sa position dominante comme le maître Google ! Je trouve ça un peu dégeulasse mais jamais je ne payerais pour promouvoir mes posts ! Si tous les webmasters payent cela risque de devenir de pire en pire …

  2. 22 décembre 2013

    Ah la ca devient complique avec facebook! Je l’ai pas remarque!

  3. bon à savoir !

  4. 23 décembre 2013

    De moins en moins de vues, de moins en moins d’activité sur la page, de moins en moins de likes et à chaque fois le même message, quelque soit l’audience, pour promouvoir le post par la pub ! Mais comme toi, je n’ai aucun intérêt à payer de la pub pour du contenu gratuit.
    Après avoir lu quelques articles dans ce style, j’ai créé la semaine dernière une page Google+ dédié au blog et dans la foulée une communauté car il n’en existait pas dans mon secteur. Je vais continuer à animer la page Facebook, mais à terme s’ils sont de moins en moins efficaces et si Google+ continu d’exploser, il n’y aura probablement aucun intérêt à continuer à se fatiguer avec FB dont les liens n’ont même pas le méritent d’être en dofollow. Pour l’heure, le nombre de visiteurs que m’apporte FB reste non négligeable, même si j’ai noté une petite baisse.
    Par contre, même si j’ai un compte twitter, mes articles y sont publiés automatiquement, mais je ne suis absolument pas actif sur ce réseau avec lequel je ne suis pas à l’aise. Je ne sais pas si c’est une erreur stratégique ?

    • 23 décembre 2013

      Merci pour ton comm. Je pense aussi de plus en plus à passer sur Google+ qui n’ait au final pas si mal fait. J’attends un peu de voir comment ça se passe avec Facebook.
      Concernant twitter, le réseau n’est pas impératif, mais je pense qu’être présent sur au moins deux plateformes sociales c’est bien. Surtout qu’envoyer un tweet de temps en temps ce n’est pas trop dur 🙂

  5. 24 décembre 2013

    Facebook risque de décliner inexorablement sur l’autel de la rentabilité…plus de pub avec bientôt des vidéos intégrées au fil d’actualité ( a priori 3 par jour maximum)….il risque de se ringardiser chez les plus jeunes au profit de réseaux tel que Line.

    • 24 décembre 2013

      Je ne connais pas Line mais je pense que Facebook a encore de belles années de bénéfices financiers devant lui. Ils ne font rien au hasard 🙂

  6. 29 décembre 2013

    Je n’aimais déjà pas Facebook mais là c’est le ponpon (pas sur de l’orthographe 😉 ) !!
    Non mais sérieusement, au bout d’un moment faut que ces grands groupes nous laisse du mou. Pour la moindre action cela devient payant. A quand la création d’un FanPage Payante….

    Merci pour cet article Thibaut, pour nous ouvrir les yeux sur le grand grappin qu’a Facebook sur nous 😉

    Amicalement,
    Cédric Harel

  7. 30 décembre 2013

    Merci pour cet article. En effet, j’avais constaté que mes publications étaient moins vues et je m’en inquiétais. Ton article me rassure, je ne suis pas le seul. Le problème, c’est que si nos publications ne sont pas lues par nos « suiveurs », Facebook ne set à rien. Or, les dernières enquêtes montrent que les trafic moteur est en baisse et que les réseaux sociaux explosent pour attirer du monde sur ton site.
    http://www.abondance.com/actualites/20131223-13513-le-trafic-moteur-en-baisse-les-reseaux-sociaux-explosent-etude.html.
    Donc, effectivement, Facebook sait ce qu’il fait. J’utilise aussi GG+ mais je trouve l’outil moins pratique et surtout, beaucoup moins de personnes y sont affiliés me semble t’il…A suivre.

  8. 30 décembre 2013

    C’est vrai que les réseaux sociaux sont de plus en plus important. Mais Je n’arrive pas à comprendre comme marche la nouvelle technique de Facebook, je crois qu’il bloque un post seulement quand celui-ci est plus populaire que la moyenne des autres. En gros il attend qu’on est quelques choses d’important à dire et nous oblige donc à payer ensuite.

  9. 14 janvier 2014

    Merci pour ces infos. Je ne savais pas ce genre de chose. Mais je suis pas du tout d’accord de payer pour du contenu gratuit.

  10. 1 août 2016

    Fallait bien que ça arrive. Twitter et Facebook misent sur la monétisation des audiences pour développer leur propre chiffre d’affaires.

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

Copyright © 2017 Démarre ton aventure
Tous droits réservés