Dans le monde du Marketing, la citation suivante reste très célèbre : « Ce qui se mesure s’améliore ». Ce dicton demeure vrai même pour la vie de tous les jours. Si vous voulez améliorer votre capacité à courir, vous devez mesurer plusieurs paramètres lors de votre footing comme le temps, la distance ou encore la vitesse moyenne. Dans l’immense majorité des disciplines, si vous désirez vous perfectionner, vous devez définir des paramètres à mesurer et des objectifs à atteindre. Si vous voulez faire croitre votre business, augmenter le nombre de visiteurs sur votre blog ou e-commerce, la meilleure chose à faire immédiatement sera de créer un Dashboard. Avec l’aide que je vais vous fournir ci-dessous, il ne vous faudra pas plus de dix minutes pour créer votre premier Dashboard, celui-ci vous permettant de suivre l’évolution de votre site et d’obtenir de nombreuses pistes afin d’obtenir de la croissance. Ensuite, vous aurez besoin de cinq minutes par mois pour reporter les nouvelles données et ainsi obtenir une vision claire de vos progrès. Est-ce essentiel ? Seulement si vous considérez la croissance de votre site comme fondamentale. Voyons ce qu’on doit avant tout mesurer, puis comment le mettre concrètement en place.

 

Mon premier Dashboard, mais certainement pas le dernier

Pourquoi si peu de gérants de site trackent leurs statistiques ? Avant tout, car ils pensent que le webanalytics est compliqué. Pour afficher un Dashboard intéressant, il ne vous faut que deux choses. Google Analytics, le service de Google qui recueille les statistiques de votre site et un classeur Excel. Concernant le classeur, je préfère utiliser les Google Sheet disponibles sur Google Drive, car accessible de partout et gratuit.

 

Qu’est ce que l’on va mesurer ?

En soit, it’s up to you, mais je vais quand même vous donner les grandes pistes et même ce que je mesure pour ce blog. Avant de vous livrer les quatre catégories qu’il me semble importante de tracker, rappelons une chose essentielle. Ne vous laissez pas éblouir par les « Vanity Métrics », ces statistiques sans réelles importances pour votre business mais qu’on aime voir augmenter. Vous devez définir ce que vous voulez mesurer par rapport à ce que votre entreprise doit faire pour croitre. Ce blog ne vend rien. Mon objectif ici reste d’obtenir de la visibilité alors je suis certaines données, si je devais créer un Dashboard pour un e-commerce, je n’utiliserai pas ces mêmes stats.

 

Les quatre grandes catégories à mesurer pour un blog/site classique

  • Les nouveaux utilisateurs par channel : savoir combien de visiteurs totaux sont passés par tel ou tel channel d’acquisition n’est pas suffisant. Ce que je veux savoir c’est quel channel m’amène le plus de nouveaux visiteurs de qualité (ceux qui ne reviennent pas le même ne m’intéresse pas). Pour comprendre l’évolution sur plusieurs mois de ces sources de trafic, je dois noter leurs données. Un exemple est fourni pour chaque catégorie un peu plus bas dans cet article.
  • Les visiteurs connus (returning visitors) : la rétention reste le socle qui permettra à votre site de croitre. Si pour chaque nouvel utilisateur qui vient sur votre site, un ancien ne revient jamais, vous n’avez qu’une personne au finale. Mais si « l’ancien » continue de visiter votre plateforme, alors là vous avez de la croissance. Comment mesurer cela avec Google  Analytics ? Nous allons le voir.
  • La visibilité de la marque : Personnellement, je travaille sur deux marques qui sont liées : « Démarre Ton Aventure » et « Thibaut Patouillard ». Comment mesurer l’impact de votre marque et sa visibilité sur le net ? Est-ce que ma visibilité augmente ou diminue ? Quels outils/channels me paraissent les plus indiqués pour faire prendre conscience aux gens que ma marque existe ? Pour avoir les réponses, il faut mesurer !
  • Les conversions/Events : vous pouvez définir des conversions ou des éventements sur n’importe quel type de site. Que vos objectifs soient des ventes, des demandes de contacts ou un nombre de pages vues par session, il est essentiel de mesurer vos progrès d’un mois sur l’autre.

 

Créer concrètement son Dashboard

Deux choses à faire. On ouvre son Google Analytics et on crée une nouvelle Google Sheet (ou Excel classique).

Par catégorie, je vais vous expliquer ci-dessous comment créer un Dashboard très simple et ou aller chercher votre information dans Google Analytics. Sur les sceenshots, je vous ai affiché pour chaque cas les mois de l’année; vous n’êtes évidemment pas obligé de recopier les mois sur vos propres Dashboard si vous mettez toutes les mesures les unes en dessous des autres. Il n’y a aussi pas de variation pour la colonne janvier, car je pars du principe que vous démarrez votre Dashboard et que vous n’avez pas récolté les données du mois précédent.

Les chiffres donnés ci-dessous sont faux et ne servent qu’à l’exemple.

 

Nouveaux utilisateurs par Channel d’acquisition

Voici un exemple de ce que ça peut donner chez vous :

métric nouveau utilisateurs

Où trouver ces données dans Google Analytics ?

Dans votre rapport Google Analytics, cliquez sur le terme « Acquisition » dans le menu à gauche puis « Source/support ». Vous aurez accès à la liste des sources de trafic et à une colonne appelée « Nouveaux Utilisateurs ».

Recopiez les données inscrites ici dans votre tableau. L’ajout des données automatiquement dans une Google Sheet peut-être automatisé, mais ce n’est pas simple (voir Blockspring pour ceux que ça intéresse). Je vous conseille de le faire à la main pour l’instant (moins d’une minute !)

  • Comment calculer les variations d’un mois sur l’autre ? La formule pour calculer un % de variation est :

(Valeur d’arrivée – Valeur de départ) / valeur de départ.

Un exemple de formule : =(D6-C6)/C6   (mettre le format de la case en « Pourcentage »).

  • Comment faire changer une case de couleur si le chiffre est supérieur à 0 ou inférieur (pour les variations) ? On sélectionne la case puis Format>Mise en forme conditionnelle et on configure tout ça.

 

Les visiteurs connus

Voici un exemple de ce que ça peut donner chez vous :

returning visitor

Vous trouverez les chiffres des returning visitor dans GA en suivant Audience>Comportement> Fréquence et récence(oui ce mot existe pour GA).

Concernant la rétention, allez dans Audience> analyse des cohortes. Je suis la rétention au mois sur ce blog concernant la fidélisation des lecteurs.

analyse cohort

Ce chiffre n’est qu’une indication, car il varie selon le jour ou je le regarde. J’essaie de le noter rapidement après la fin du mois pour avoir toujours un chiffre le plus correct possible. Je note le % de la première colonne « Mois 1 » en face de la ligne toutes les sessions.L’augmentation de ce % d’un mois sur l’autre me donnera des infos sur ma capacité à garder mes lecteurs d’un mois sur l’autre. Pour avoir des données plus poussées sur la rétention, il faut utiliser d’autres outils que Google Analytics, ce qui fera l’objet d’autres articles :).

 

La visibilité de la marque

Voici un exemple de ce que ça peut donner chez vous :

branding awarness

Je vous ai mis des exemples de services à mesurer pour savoir si votre visibilité augmente ou pas. Attention, vous ne devez suivre ici que les services qui vous rapportent des clients ou qui sont importants pour votre business. Suivre l’augmentation de ses followers Twitter n’a aucun intérêt si vous n’avez jamais rien vendu par ce service!

Pour trouver les chiffres à remplir, rendez-vous sur les services concernés.
Pour suivre l’évolution de mes backlinks, j’utilise le service MajesticSeo.

 

Les conversions ou événements

Voici un exemple de ce que ça peut donner chez vous :

conversions

Tout dépend ici des objectifs de conversions que vous avez définis dans votre Google Analytics. Si vous ne savez pas ce que c’est, je vous invite à Googleter tout ça. Pour ce blog j’ai défini deux principaux objectifs, c’est le nombre de fois ou un visiteur reste plus de 3 minutes et le nombre de fois ou un visiteur consulte plus de trois pages. Je considère ce visiteur comme « engagé » s’il a effectué un de ces événements. C’est à vous de définir vos objectifs par rapport à votre site ou votre business. Vous pouvez voir aussi les autres données qui m’intéressent.

Cette catégorie est la plus importante, car vos objectifs représentent les points que vous devez travailler pour obtenir de la croissance.

 

Nous avons vu comment définir son premier Dashboard. Ce n’est pas du tout compliqué et les données recueillies vous aideront à prendre les bonnes décisions concernant votre site. Au fur et à mesure de votre professionnalisation, les outils et données deviendront plus complexes, mais retenez bien une chose. On ne peut piloter une activité et l’améliorer qu’en mesurant les bonnes données ! C’est maintenant qu’il faut commencer. Si vous avez des questions, n’hésitez pas !

Copyright © 2017 Démarre ton aventure
Tous droits réservés