méthode de venteComme expliquée dans les articles précédents de cette catégorie, la vente sur Amazon offre de nombreuses opportunités, car elle demeure encore très peu développée en France. Il y a un marché énorme, et il serait bête de ne pas en profiter. Vous devez néanmoins comprendre la théorie avant de pouvoir maitriser le système complet et d’automatiser toutes vos tâches pour en profiter un maximum, sans trop travailler. Il existe trois méthodes pour vendre des produits sur Amazon. Celles-ci ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients. Nous verrons ces trois méthodes et vous pourrez choisir celles qui vous correspondent le mieux pour débuter votre aventure en tant que vendeur professionnel Amazon. Le dropshipping sera expliqué dans une première partie, puis nous verrons les avantages de la vente directe et enfin du label privé. C’est parti !

I) Faire du dropshipping avec Amazon

a) Définition du dropshipping et liste de dropshippers

Le dropshipping est le moyen le plus rapide de commencer la vente de produit sur Amazon. Cette méthode consiste à ajouter un article sur votre espace Amazon, puis d’attendre une commande. Quand le client passe à l’achat, vous transmettez son adresse postale au site de dropshipping détenant le produit que vous avez mis en ligne sur Amazon et vous payez le produit à celui-ci. Vous empochez alors la différence ! La commande sera automatiquement envoyée à votre client sur Amazon. Vous n’avez qu’à vous occuper de la mise en ligne du produit et de la confirmation de l’envoi de la commande, pas de la gestion du stock ou des colis.

Je vous offre une liste (ouais je sais, jsuis sympa..) non-exhaustive et peut-être pas à jour de la majorité des dropshippers français. Attention, je ne les garantis pas.

Fichier dropshipping

B) Les avantages du dropshipping sur Amazon

– Pas besoin d’avancer de l’argent : normalement, un commerçant achète son stock à un fournisseur, puis le vend petit à petit à ses clients. Même si il y a des facilités de paiement (30 jours..), il est obligé d’avancer l’argent des produits. Un avantage certain du dropshipping est qu’aucune avance n’est nécessaire, vous pouvez donc démarrer votre activité sans investissement important.

– Pas de stock signifie pas besoin d’entrepôt, et donc des coûts en moins ! Vous pouvez travailler de chez vous sans être dépendant d’un espace de stockage pour vos nombreux produits.

– Quand on commence à vendre sur Amazon, on est du mal à savoir quel produit va cartonner et quel autre non. Le dropshipping vous permet de tester un produit avant, pourquoi pas, de l’acheter directement au fournisseur et non plus au dropshipper.

– Utiliser cette méthode de vente offre un bel avantage : une plus grande quantité de produits à mettre en ligne que si on devait tous les avoir en stock.

C) Les inconvénients du dropshipping

– L’avantage de ne pas avoir de stock et de ne pas devoir avancer d’argent se paie. Votre produit, acheté à l’unité via le dropshipper, sera plus cher que si vous aviez acheté de grandes quantités de ce produit à un fournisseur. C’est logique, mais il faut le savoir. C’est à vous de calculer l’intérêt de vendre un certain produit en dropshipping, sachant qu’Amazon vous prend déjà un pourcentage sur la vente.

– Vous dépendez du dropshipper. Si il envoie le colis pour votre client en retard ou qu’il ne s’agit pas du bon, c’est vous qui en pâtirez. Il faut bien choisir ses dropshippers car l’avis de vos clients sur Amazon est primordial, surtout au début.

– Amazon dispose de règles et d’une politique de retour très stricte. C’est à vous de vous y adapter et de faire en sorte que votre dropshipper les respecte. Si vous ne les appliquez pas, Amazon aura vite fait de vous radier.

– Il faut bien tenir à jour ses produits : Si un client vous commande un écran d’ordinateur et que votre dropshipper n’en a plus depuis quelques jours, vous allez être obligé d’annuler la commande et ainsi faire baisser votre ratio clients satisfait/insatisfait. Tenez bien à jour vos produits si vous utilisez cette méthode de vente.

II) La vente directe sur Amazon

a) Description de la vente directe

vente directeLa vente directe constitue la méthode la plus adaptée à la vente sur Amazon. Elle consiste à vendre à ses clients Amazon des produits que l’on a en stock, que ce soit chez nous, chez un prestataire en logistique ou encore dans les entrepôts Amazon. En cas de nombreux produit à la vente, je recommande fortement l’option des entrepôts Amazon avec l’envoi de colis. Le coût pour vous sera le plus bas que vous pouvez trouver dans le monde. Ils peuvent se permettre d’avoir des prix faibles d’entrepôts et d’envoi de colis, étant donné qu’ils jouent sur la quantité. Pour trouver des idées de produits à vendre, vous pouvez par exemple aller sur Amazon US, trouver les meilleures ventes qui ne sont pas disponibles en France, et contacter le fournisseur pour les mettre en ligne vous-même. Vous serez le premier et seul vendeur d’un produit que vous savez de bonne qualité !

b) Avantages

– Prix moins cher : Vous allez directement voir le fournisseur, sans passer par un intermédiaire. De plus, vous achetez des quantités qui vous permettent d’avoir des remises. Vous êtes donc compétitif et pouvez vous placer devant les autres vendeurs.

– Contrôle total sur la marchandise : l’intérêt reste aussi de pouvoir gérer vos stocks, de vous prémunir contre toute rupture et de ne dépendre de personne. Offrir un service rapide et efficace permettra à vos clients de bien vous noter ce qui encouragera vos ventes.

– Amazon met plus en avant les vendeurs qui stockent leurs produits dans leurs entrepôts et qui utilisent le service « envoyé par Amazon ». À moyen terme, c’est ce qu’il faut faire pour avoir tous les avantages en tant que vendeur et pouvoir présenter les prix les plus corrects.

– En vente directe et en utilisant l’envoi par Amazon vous avez la possibilité d’afficher l’option frais de port offert, ce qui multiplie vos ventes. Attention, vous payez quand même ces frais, mais en calculant bien vos coûts vous serez toujours bénéficiaire.

c) Inconvénients

– Vous devez investir dans votre commerce, et avancer de l’argent. Mais en même temps, quoi de plus normal ? Une entreprise sans fond propre ne va jamais bien loin, c’est la même chose pour un commerce. Petit à petit, vous pourrez remettre vos gains en achat de nouveau produit et ainsi augmenter votre capacité de vente.

– Il faut rechercher et contacter les fournisseurs : Pour chaque produit qui vous semble intéressant de mettre en vente, vous devez d’abord contacter les fournisseurs puis leur demander d’envoyer leur produit à un entrepôt Amazon. La première fois, ce n’est pas évident, mais on comprend vite le principe.

III) Vendre son propre produit ou labelliser

Si vous avez créé un produit à vous, il s’avère très intéressant de le mettre en ligne sur Amazon. Profiter de la notoriété et du trafic d’un géant comme ça vous permettra d’augmenter fortement vos ventes. Une « meilleure vente » sur Amazon s’écoule en millier d’exemplaires, si vous êtes capable de placer votre propre produit les ventes seront considérables. Ne passant pas par un fournisseur, vous aurez aussi une marge plus importante et serez le seul à vendre ce produit sur Amazon. Tout pour gagner de l’argent !

lave-lingeLa labellisation de produit permet de profiter d’un produit de bonne qualité en y apposant sa marque. L’exemple des machines à laver le linge de la marque « Boulanger » définit bien ce principe. Une entreprise achète à un fabricant un produit et lui demande d’apposer sa marque dessus. Le produit devient donc propriété de l’entreprise cliente et peut-être vendue en son nom. Il n’est pas simple de faire de la labellisation privée, mais vous pouvez y arriver !

b) Avantages

Vendre son propre produit :

– La marge la plus élevée possible

– Seul sur le marché, pas de concurrence

Labellisation privée :

– Marge bien supérieure par rapport à l’achat à un fournisseur

– On peut vendre toute sorte de produits

C) Inconvenients

Vendre son propre produit :

– Il faut arriver à bien le marketer

– Amazon prend une marge que vous auriez gardée si vous aviez vendu le produit en direct sur votre site

– Un seul produit en vente avec cette méthode

Labellisation privée :

– Il est difficile de contacter un fabricant et de lui proposer une labellisation si personne ne vous connait. Contactez donc les fabricants des Iphones en leur proposant ce genre de marché…

– Les fabricants étant souvent en Asie, il faut importer les produits ce qui vous coûte temps et argent

– Attention aux fabricants que vous ne connaissez pas, surtout si ils ne sont pas du même pays que vous.

Nous avons vu dans cet article les trois principales méthodes de vente de produits sur Amazon. Vous pouvez commencer par la première, puis ensuite choisir la seconde et pourquoi pas de temps en temps la troisième. N’oubliez pas, les opportunités de vente sur Amazon sont énormes, et une fois que les produits sont mis en place le temps de maintenance reste très faible. Si vous avez des questions, n’hésitez pas !

  1. 26 novembre 2013

    Je ne suis pas sur d’avoir compris le principe de vendre son produit. Il n’est possible de proposer qu’un produit?

    Je parle de mon exemple, je travaille avec une créatrice de bijoux artisanaux (sans pierre précieuses) et souhaiterait les mettre en vente. Mais elle dispose de nombreuses références.

    • 26 novembre 2013

      Non tu peux proposer autant de produit que tu veux. Mais pour bien marketer et donc vendre ton produit, tu dois t’attacher à travailler la présentation de chaque bijoux comme indiqué dans cet article.

  2. 27 novembre 2013

    Dernière question, j’ai fais une demande d’autorisation (car certaines catégories sont règlementées sur Amazon) en leur adressant un message via la commande « contactez-nous ». Pense-tu que j’ai une chance d’être accepter?

    Je précise que j’ai répondu aux questions qu’ils posent sur la section adaptée et ai fais le lien avec mon site professionnel.

    • 27 novembre 2013

      Je vois pas pourquoi ça le ferait pas. Si tes produits sont bons et dans les règles qu’ils fixent y a aucune raison pour qu’ils ne t’acceptent pas.

  3. 27 novembre 2013

    Bon, je tiendrais au courant quand j’aurais une réponse d’Amazon ^^

  4. 27 novembre 2013

    Réponse rapide d’Amazon qui me demande maintenant de remplir un fichier excel qui sera validé (ou non) pour la catégorie règlementée.

  5. 11 décembre 2013

    Bonjour mon ami
    super comme toujours information riche qui vaut plus que merci
    à propos comment puis-je avoir un produit pour le présenter a amazone?
    merci

  6. 18 février 2014

    Bonjour Thibaut,

    Je suis fabriquant de mes propres produits (cosmetique ). nous avons un site internet et vendons nos produits par le biais de distributeurs dans differents pays du monde.
    Nous avons egalement un site internet avec une boutique online qui ne genere pas grand chose ( probleme de trafic, de referencement etc…)

    1) Puis-je vendre mes produits sur amazon?
    2) Y-a-t-il un reel interet pour sa propre marque sur le long terme en vendant sur amazon? ( peut-etre stupide comme question…mais depend de la strategie)

    3) je serais tente de voir ce que ca pourrait donner pour le developement de ma marque (connue par les professionnel mais peu par le grand public en france)

    4) PS: Que penser de ce genre d’articles:

    http://www.challenges.fr/entreprise/20130812.CHA3001/marketplace-le-bon-coin-facon-amazon-sous-haute-surveillance.html

    En tout cas merci pour vos informations concernant la vente sur amazon

    • 19 février 2014

      1) Oui, vous pouvez vendre tout produit qui n’est pas dans la « black list » d’Amazon
      2) La question n’est pas simple. Le soucis c’est que vous vendez des cosmétiques, domaine déjà très concurrentiel sur Amazon. En gros, vous ne pouvez pas espérer vraiment arriver premier dans le classement des meilleurs ventes cosmétiques et être mis en avant par Amazon sur sa plateforme. Par contre, et si vous site est mal référencé, mettre vos produits sur ce e-commerce vous offrira une meilleure visibilité. Si quelqu’un tape le nom d’un de vos produits dans Google, il y a de forte chance pour que l’un des premiers liens soient celui d’Amazon car il se référence évidemment très vite. En définitif, il y a un intérêt au point de vu référencement et visibilité web, mais par contre au niveau stratégie de développement je ne peux pas être aussi catégorique.

      3) je ne vois pas de point négatif à ajouter ces produits sur Amazon pour vous.

      4) J’ai lu l’article dans les grandes lignes. Amazon tracke l’ensemble de ces vendeurs. Si on ne respecte pas ses « normes de qualité », c’est à dire si on ne répond pas assez vite au client, si on a un taux de retour produit trop élevé.. Il n’hésite pas à nous virer sans ménagement. Du coup deux choses à savoir : 1) ne pas mettre tous ses oeufs dans le panier Amazon 2) Faire très attention à bien respecter les règles et à satisfaire le client, surtout les premiers mois !

      J’espère vous avoir un peu aidé, n’hésitez pas à m’écrire un mail pour plus d’infos.
      Thibaut

  7. 20 avril 2014

    Bonjour Thibault,super article,
    je voudrais me lancer dans le dropshipping en vendant des articles de sites qui propose le dropshipping,je fais le tour c est la jungle,niveau international y a le choix ,Doba..etc… mais niveau francais y a pas vraiment de reference.Est ce que tu pourrais me conseiller.Apres est possible de faire du dropshipping de le France mets en vendant sur Amazon.com,Maispour mon demarrage je souhaiterai me faire la main sur la France et ensuite sur amazon.com
    sur amazon on doit avoir des code UPC ,comment les obtenir et as tu une liste de bons dropshippers merci thibault pour ce super article encore une fois.or forum je pourrais de donner un super cours en anglais que pour l instant je garde sous le coude,3,24 go video et pdf pour amazon .com je vais pas developper ici en Mp.
    Merci a bientot
    Etienne

    • Salut,
      voici la liste des dropshipper que j’ai pu trouver en france. Mais le dropshipping est très cher et marche de moins en moins. Je te conseille de te lancer dans la vente d’un seul produit de qualité pour commencer, puis d’élargir ton stock ensuite.
      Pour les codes UPC, j’ai supprimé le favoris du lien pour les acheter hier ! mais en recherchant les sites sur google en tapant des mots clés comme : buy upc code tu en trouveras plein
      a+

      • 22 avril 2014

        Salut Thibault ,
        Je ne vois pas la liste de dropshippers francais .
        quand tu dis de me lancer avec un seul produit : c est un produit que je prends chez un dropshipper ou un grossiste et que je labellise?
        Je viens de telephone a ecopresto.com il ne prennent plus de vendeurs sur amazon .fr .?!?!?!?!
        Amazon est le plus gros marche mondial 72 milliard de $ sur le point COM. la france et toujours a la traine.

  8. Bonjour Etienne – je suis le DG d’Ecopresto et une collaboratrice m’a montré votre commentaire. Je me permets de clarifier la politique d’Ecopresto sur les vendeurs « place de marché ». Notre plateforme permet à ses fournisseurs de faire de la distribution sélective, ce qui permet à des marques de qualité, de décider d’être distribuer sur des plateformes e-commerce qui correspondent à leurs critères marketing, cela excluant certains canaux de distribution.
    Nous ne sommes certainement pas opposés à la vente sur les places de marché, et nous recherchons toujours des fournisseurs qui autorisent ce canal de distribution. Mais par soucis d’honnêteté nous prévenons nos clients qu’une partie de notre gamme seulement est commercialisable sur ce canal.

  9. 31 octobre 2014

    Ecopresto peut paraitre bien au premier regard mais beaucoup commence à critiquer le principe du droshipping ecopresto à la française puisque Googlle critique lui même la politique du contenu décuplé sur une vingtaine de page du moteur de recherche google car beaucoup de vendeurs vendent tous les mêmes produits venant d’Ecopresto. Ecopresto fait payer des droits d »entrées relativement couteux, ce qui leur fait gagner beaucoup d’argent à cette même société mais quand est-il au niveau des vendeurs et des marges dégagés et ce que ça rapporte vraiment. j’ai poser la question à certains CMS qu’Ecopresto conseil pour développer sa boutique mais les CMS comme Prestashop, Magento et Shop-Application critique la méthode ECOPRESTO en expliquant que c’est une bonne campagne de pub pour ECOPRESTO et pour se faire du POGNON tels sont leurs mots et qu’il faut fuir se genre d’entreprise. C’est étrange quand on creuse un peu ce que l’on peu entendre ! mais biensûr Ecopresto ne répond pas de trop à ce genre de question de contenu décuplé à l’infini sur Google qui peux faire tourner la tête à bons nombres de clients voyant les mêmes produits partout avec une différence de quelques centimes pour avoir la première place pour certains vendeurs.

  10. 5 novembre 2014

    mouais le contenu dupliqué ne me gêne pas, on en trouve de partout maintenant, starnet world avec leur lingerie par exemple, plein de sites pullulent pour vendre leurs produits et toujours le même contenu dupliqué sur chaque site mais il est clair quand dans l’histoire ce ne sont pas les petits vendeurs qui y gagnent (marge ridicule), les prix d’achat en dropshipping ne semblant pas vraiment plus intéressants qu’un prix de vente particulier à moins de travailler avec des fournisseurs chinois mais là, la qualité et le sav sont exécrables.

  11. 5 novembre 2014

    encore un truc concernant le contenu dupliqué, si les vendeurs utilisant le dropshipping ne comprennent pas qu’il faille absolument retravailler les fiches produits, metas, url de leur boutique, autant ne pas se lancer là dedans, faut être banane pour importer des fiches toutes faites sans les remanier de façon à ce que google privilégie votre site et le positionne correctement, ok c’est du boulot, mais il n’y a que comme ça que l’on puisse espérer un jour vivre de sa boutique en ligne.

  12. Article intéressant Thibaut, ça donne un bon portrait des options qui s’offre à nous quand on débute en vente sur Amazon.

    Pour moi le drop shipping est le meilleur moyen de débuter et rien ne nous oblige à se limiter à Amazon d’ailleurs! On peut très bien faire du drop shipping sur son propre site.

    Et pour les sceptiques qui croient que le concept est trop facile ou trop beau pour que ça fonctionne, je vous invite à jeter un oeil à cette étude de cas si ça vous intéresse! http://www.strategemarketingweb.com/commerce-electronique-sans-risque-dropshipping/

    • Salut Pierre-Antoine et merci pour le commentaire.
      Super cas d’étude sur ton blog; j’invite tous ceux intéressés par le dropshipping à jeter un oeil à cet article. Vous apprendrez sans doute quelque chose !

  13. 8 avril 2015

    Bonjour – j’aimerais réponse à un commentaire laissé par Filllion en octobre 2014. Je suis tout d’abord étonné par l’enquête que vous avez réalisé auprès de nos partenaires tel Prestashop. Nous sommes main dans la main avec eux et couvrant maintenant l’Espagne et l’Angleterre. S’ils souhaitent proposer une offre en dropshipping à leurs utilisateurs c’est que précisément il existe une grosse demande sur ce secteur, une demande croissante.
    Comme toute place de marché en dropshipping, nous sommes une centrale d’achat virtuelle. C’est à dire que nous négocions avec de multiples fournisseurs les taux de marge les plus intéressants pour nos revendeurs. Le fait que nous représentions des centaines de revendeurs et des milliers de prospects nous permet d’obtenir la plupart du temps les meilleurs marges en dropshipping du marché. Ce travail de recherche de fournisseurs et de négociation prend du temps. Et nous facturons un abonnement qui commence à 29 euros par mois donc moins de 1 euro par jour pour ce service. Nous ne prenons presque aucune marge sur le négoce, afin, encore une fois, de laisser le plus de marge possible à nos revendeurs. C’est notre philosophie, nous sommes là pour pousser les revendeurs et les faire grandir grâce au meilleur catalogue possible. Nous y travaillons chaque jour. Le catalogue compte maintenant plus de 30 000 références et si les choses se passent bien nous devrions pouvoir proposer 60 000 références d’ici la fin du mois d’avril.
    Vous parlez de duplicate content. Prenons l’exemple des supermarchés. Vous y trouvez dans les chaines pourtant concurrentes exactement les mêmes produits de grandes marques. Pourquoi alors allez vous d’avantage dans une chaîne plutôt que dans une autre à distance égale? Sans doute parce que vous préférez l’expérience client d’une par rapport à l’autre. C’est la même chose sur internet. Vous cherchez le prix, mais à prix équivalent vous allez vous tourner vers la boutique qui va vous offrir la meilleure expérience client. D’où l’importance du travail de réécriture des fiches produits. C’est important de prendre le temps de réécrire vos contenus afin de vous différencier de vos concurrents. En plus d’une charte graphique qui est évidemment attractive.
    Si vous avez des questions nous sommes ouverts tous les jours de la semaine de 9h à 18h. La ligne directe est le 02 51 44 82 17, et nous nous ferons un plaisir de vous répondre.
    Je vous souhaite de bonnes ventes en dropshipping!
    Jean-Baptiste

  14. 23 mai 2015

    Je découvre cet article très intéressant et les commentaires. Ecopresto, j’ai bien envie de tester.
    Pour ceux qui débutent les ventes sur amazon, j’ai fais quelques vidéos de démo que vous pouvez voir sur ma chaine https://www.youtube.com/vendresuramazon
    Concernant amazon, n’oubliez pas qu’ils prennent 15% du CA (comprenant les frais de port au client, sauf si vous envoyez la marchandise dans leur entrepot 😉
    Si vous êtes auto entrepreneur, ce qui est mon cas en achat/revente vous donnez aussi 15% du CA (rien n’est déductible)
    Donc sur une vente via amazon à 10 euros, 15% pour AMZ et 15% pour l’état = 7 euros – (cout d’envoie – cout d’achat ttc du produit si vous êtes autoentrepreneur) = a vous de faire votre calcul.
    Même si c’est une évidence, faire ce calcul avant de commencer votre activité vous aidera à sélectionner vos produits. Le secret de la vente sur amazon, c’est l’achat !

  15. 15 juin 2015

    Bonjour à tous.
    Merci Thibaut d’avoir créer ce blog, il y a un grand intérêt et les échanges sont très intéressants. En ce qui concerne AMAZON, mon experience en tant que vendeur pro vous servira peut être d’exemple. J’ai 2 comptes pro (un aux USA et un en France), je precise que je vis aux USA. J’ai commencé a vendre mes propres produits (labellisés) il y a 6 mois. J’ai eu la chance d’être formé et guidé par deux vendeurs qui aujourd’hui amassent un peu plus $400,000 par mois (ventes brut). Je vends 2 marques de ligne de produits qui me rapportent pas mal par mois, et ce en auto pilote. Je ne vous dis pas ca pour en mette plein la vue (car je n’ai pas encore atteins mon objectif), mais simplement pour vous montrer que Amazon est une énorme opportunité et que cela ne fait que grandir avec de plus en plus d’acheteur. Regardez les chiffres d’amazon depuis 1994 et vous verrez la croissance continue de cette « machine de guerre ». Ceux qui vous disent que c’est facile sont des menteurs (tout le monde le ferai sinon). Néanmoins, en suivant une bonne ligne conduite, un process bien verrouillé, avec un mindset positif et perseverant, toutes les chances de réussites sont présentes.
    Encore une opportunités a portes de main qui peut changer complètement un style de vie. Grace a ce business aujourd’hui je passe plus de temps avec mes famille, pour moi cela n’a pas de prix!

    • 22 juillet 2015

      Hello Walter, avez-vous dû ouvrir un compte auto-entrepreneur ou une entreprise en France pour y vendre vos produits via Amazon? Je vis aux USA également et me demande s’il y a des démarches à faire pour utiliser Amazon europe comme plateforme? Merci!

  16. 10 septembre 2015

    bonjour . merci pour l’article. je souhaite tenter l’aventure et vendre des produits en dropshipping sur AMAZON . J’aimerais savoir si nous sommes obligés de prendre un statut auto entrepreneur ? y a t il un autre statut possible et plus avantageux ?
    Le partenariat doit il faire l’objet d’un contrat entre les deux parties ?
    est ce que le fabricant doit absolument être sur internet ? ou il peut voir une entreprise physique ?

    • 14 septembre 2015

      Bonjour,
      vous n’êtes pas obligé de prendre un statut d’auto entrepreneur, vous pouvez créer une EURL ou SARL, mais pour tester votre idée et pour le « statut le plus avantageux » l’auto entreprise est parfaite au début.
      Pour tout rapport de business vous devez établir des contrats sinon comment vous protéger ?
      Le fabriquant n’est pas forcément sur internet.

      bonne continuation

  17. 24 septembre 2015

    Nous sommes en afrique,et,voudrions travailler avec ECOPRESTO dans le dropshipping . Est ce realiste .

  18. 24 septembre 2015

    Bsr Thibault.
    J ai vu ds tes articles archivés que l on ne devait déclaré que 50 % de notre CA.
    Ds mon cas c est avec le pôle emploi. Peux tu donner plus de précisions
    Merci Thibault
    Étienne

    • 25 septembre 2015

      Hello Etienne,
      quand je parlais de 50% c’est lors de la déclaration du chiffre d’affaires en tant qu’autoentrepreneur et pour un certain type d’auto-entrepreneur.
      Je ne comprends pas le rapport de pole emploi/ et la déclaration fiscale. Le mieux c’est que tu te rapproches de ta BGE (bureau de gestion des entreprises) qui pourra parfaitement t’aiguiller la dessus. C’est loin d’être ma spécialité.

  19. 29 septembre 2015

    Bonjour et merci thibault pour ces infos, je souhaite vendre rapidement et expédier ma marchandise directement de mon fournisseur à Amazon, j’ai certaines questions à vous poser.

    1/ Est ce que Amazon me demande un numéro de registre, siret ou alors elle me dit d’être au normes avec mon pays?

    2/ Expliquez moi tout ce que je dois dire à mon fournisseur ? dois je indiqué à mon fournisseurs qu’il envoient des cartons avec les étiquettes et les bordereaux conforme ? c’est Amazon qu’il lui dira ? ou bien il est habitué à le faire seul?

    3/ Suis je obligé d’envoyer un formulaire à mon fournisseur pour qu’il prenne un rendez vous avec Amazon ou bien le fait d’arriver aux heures d’ouverture suffit?

    4/ Comment reconnaitre ma marchandise lorsqu’elle est expédié par mon fournisseur et lorsqu’elle est réceptionné par Amazon ?

    5/ Que dois je renseigné dans mon compte vendeur ?

    • 30 septembre 2015

      Salut,
      1) Oui elle te demande un numéro de siret en tant que vendeur pro. Et pas mal d’autres infos pour s’assurer que tu es au norme fiscal de ton pays. Ils te demandent aussi si tu es américain ou pas 🙂
      2) Tout dépend du fournisseur. Amazon explique bien comment il veut recevoir les produits. Cest emballé, carton ou palette, avec un feuille a scanner sur la palette et un numéro d’identification pour chaque produit. Lisez les règles d’envoies de colis à Amazon !
      3) ? vous vous arrangez avec votre fournisseur pour qu’il envoie directement les palettes à Amazon.
      4) Vous avez une fiche de suivi à coller sur la palette et donc à envoyer à votre fournisseur. Amazon la scannera à la reception de la palette et vous serez informés des différentes étapes de receptions.
      5)Le plus d’infos possible pour paraitre le plus sérieux possible auprès de vos clients

  20. 13 octobre 2015

    Salut Thibaut,
    Peux-tu m’éclairer pour mon démarrage :
    Est-il possible de vendre ses premiers produits en drop shipping sans avancer de trésorerie sachant que Amazon paye le vendeur à l’expédition du colis par le fournisseur et que le fournisseur veut être payer avant l’expédition ! Merci de ton retour. Yan

    • 13 octobre 2015

      Salut Yan,
      dans le cas que tu évoques, il n’y a pas vraiment d’alternative.
      Une possibilité c’est de payer avec une CB à crédit (à la fin du mois ..) et comme ça tu reçois l’argent d’Amazon avant que ça soit débité sur ton compte.
      Sinon tu es toujours obligé d’avoir un peu de trésorerie.
      a+

      • 13 octobre 2015

        Merci pour ton retour rapide Thibaut !
        Oui je comprends, simplement j’ai été surpris car je sors du circuit classique « crédit fournisseur » qui s’apparenterait pourtant très bien au drop’…. Ton blog est excellent et convivial : J’y reviendrai 😉

  21. 3 novembre 2015

    Bonjour Thibaut,
    merci pour cet article très intéressant et la pertinence des posts.
    Je travaille pour un fabriquant de produits que nous vendons déjà sur Amazon en FBA (Fullfilment by Amazon) càd qu’ils s’occupent des préparations de commande et des envois.
    Amazon nous propose aujourd’hui de leur vendre nos produits en direct.
    Aurais tu des conseils à prodiguer concernant la vente directe à Amazon? Quels sont les avantages/inconvénients? Que prenons nous comme risques?
    Nos produits seront ensuite positionnés sur Amazon Business en Eurpe, site BtoB lancé il y a peu aux USA. As tu des retours d’expérience sur la chose?
    Quelles sont les leviers qu’Amazon va utiliser afin de promouvoir davantage nos produits dans le cas de vente directe à Amazon?
    Merci pour ton retour.
    Géraldine

    • 4 novembre 2015

      Bonjour Géraldine,
      je n’ai pas d’expérience dans ce genre de situation. Aucun de mes produits ou de produits de mes clients n’ont été vendu en direct à Amazon.
      Il faut faire vos calculs pour savoir si vous avez financièrement intérêt à faire cela.
      Une chose est sur, vos produits seront bcp plus mis en avant, le nombre de commande va fortement augmenter car Amazon met en avant les produits ou il gagne le plus, il les classe simplement en premier devant tous les concurrents.
      Je vous conseille de bien lire et relire le contrat de partenariat.. Amazon n’est pas connu « pour faire dans la dentelle ».
      Désolé de ne pas pouvoir vous aider sur ce coup la, mais vos retours seraient très intéressant.

      Bonne continuation !

  22. 18 janvier 2016

    Bonjour,
    Souhaitant me lancer dans le dropshipping je m’intéresse particulièrement aux societes Américaines tels Doba, Sunrise Wholesale etc…
    Je suis Francais resident en Belgique.
    Ma qestion est la suivante:
    1) Peut on s’inscrire sur un site U.S et vendre sur Amazon. COM
    2) Quels sont les formalités à accomplir pour y accéder au niveau des législations Françaises ou U.S.
    Malgré mes recherches, je n’arrives pas à trouver les bonnes réponses.
    Merçi pour votre aide.

    • 18 janvier 2016

      Bonjour,
      vous pouvez vendre sur Amazon US sans soucis.
      Vous trouverez toutes les infos lors de votre inscription sur Amazon et sur votre compte Amazon pro.
      Vous devez vous mettre en règle vis à vis du fisc français sinon Amazon ne vous laissera pas vendre de produit.

      Bonne continuation

      • 18 janvier 2016

        Merçi Thibaut pour votre réponse.

  23. 20 janvier 2016

    Bonjour – Savez-vous quelles sont les règles pour les particuliers sur Amazon. Quel est le nombre de produits en ligne toléré, par exemple ? Merci beaucoup.

    • 20 janvier 2016

      Bonjour Marc,
      il n’y a pas de limite au nombre de produit que vous pouvez m’être en ligne, tant qu’ils sont performants ! Amazon ferme les comptes des vendeurs qu’il ne juge pas assez performant.

      Bonne continuation

  24. 19 mai 2016

    bonjour
    j’ai une question très importante pour moi, c’est que le travail avec Amazon par toute sort de commerce demande d’avoir un site , blog ou pas obligatoire? car quand je me suis inscrit a amzon , il m’as demander d’écrire mon site merci de me réponde car cela reste obstacle devant la réalisation de mon rêve; travail avec amazon

    • Bonjour, je ne vois pas pourquoi vous devez avoir un site pour vendre des produits sur Amazon.

    • 21 février 2017

      Bonjour
      J’ ai connu le même problème, de même avec Ebay, mais il ne s’ agit pas de vendre sur Amazon,mais de vendre leurs produits sur votre propre site. Ils sont très exigeants au niveau trafic.

  25. 19 décembre 2016

    Bonjour j’ai une question si vous me le permettez !?
    Voila j’aimerais savoir si Amazon demande les licences de marques pour vendre des produits de marques ?
    Merci !

  26. 23 avril 2017

    Bonjour si j’ai un stoc de miniperceuse et d’accesoires de la marque Triplex -France societe qui n’existe plus comment faire pour le vendre sur Amazon?

    • Bonjour,
      Pour vendre sur Amazon vous devez être vendeur pro, vous ne pouvez pas vendre que quelques objets de temps en temps. Vous devez avoir une société pour cela.

  27. 4 mai 2017

    Bonjour,
    J’ai un nouvel appareil à mettre sur le marché ( rallonge électrique motorisée) Je peux investir sur le moule, tout est prêt pour fabriquer cet appareil, je suis à la retraite et je n’ai pas l’intention de créer une société, donc je recherche des personnes capables de faire les premières ventes, c-à-d environ 500 appareils départ Taiwan. Pour tous renseignements me contacter au 0626891769 .

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

Copyright © 2017 Démarre ton aventure
Tous droits réservés