pushcrew-demarretonaventure.com-

Voici un nouvel outil qui va surement faire du bruit. En ligne depuis cinq mois, je n’ai repéré aucun site français l’utilisant à l’heure où j’écris ces lignes. Pour moi, il peut devenir le nouveau « SumoMe », c’est-à-dire qu’on risque de le voir (lui ou un ses concurrents) sur la majorité de nos sites préférés très prochainement. C’est bien beau tout ça, mais qu’est ce que PushCrew permet de faire ?

PushCrew nous offre la possibilité d’envoyer des notifications à travers les navigateurs webs/mobiles aux visiteurs qui ont donné leur autorisation au préalable. Prenons l’exemple d’un média en ligne qui publie très souvent de nouveaux articles. Après confirmations de l’autorisation par le lecteur, quand le site le décidera, il enverra en live une petite pop-up au lecteur (dépendant du navigateur utilisé), qui aura le choix de cliquer ou non dessus pour être envoyé directement sur la page du nouvel article.

Voici à quoi ressemble la demande d’autorisation pour demarretonaventure.com :

pushcrew notification

En cliquant sur « Recevoir », vous autorisez demarretonaventure.com à vous envoyer une petite notification quand je publie un nouvel article (en général le mercredi).

L’intérêt évident reste de ramener immédiatement plusieurs centaines de visiteurs, en tout cas une bonne partie de ceux qui sont en face de leur écran au moment du lancement de la notification et ainsi augmenter sa rétention utilisateur.

Ci-dessous un exemple du type de notification que vos visiteurs vont recevoir :

pushcrew

Je ne vous conseillerai que trop de définir vos métrics avant de tester cet outil sur plusieurs semaines. Le nombre de visites par utilisateur et la rétention sont des bons points de départ.

 

Pourquoi ce nouvel outil peut-il marcher ?

Des nouveaux outils, il y en a tous les jours et je ne prends que très rarement la peine d’en parler. Pourquoi ce type d’outil de notifications me semble intéressant ?

  • Parce que ça va faire concurrence à l’emailing. Les newsletters c’est efficace, cela nous permet de rester au courant des derniers articles de nos sites favoris. Néanmoins (si on veut être productif), on ne laisse pas sa boite e-mail ouverte en permanence. Les notifications prennent un avantage certain sur cette « vieille » technique de mise à jour pour envoyer l’info en live. Ces notifications peuvent être utilisées dans le cas d’un site de média, mais aussi un e-commerce (Promo qui dure 2 heures…) ou une application web. Les possibilités sont nombreuses et je suis sûr que vous saurez l’adapter à votre business.
  • PushCrew demeure très configurable, d’un point de vue design mais aussi technique. Il est extrêmement simple à installer, un simple code javascript à poser dans son Tag Manager ou alors on installe le plugin WordPress conçu à cet effet.
  • C’est nouveau et les webmarketeurs aiment cela, car ça marche sur l’utilisateur. Quand les premières publicités sur internet ont été lancées, elles fonctionnaient incroyablement bien, puis avec le temps, l’utilisateur s’est habitué et le taux de clic est descendu en flèche. Ce phénomène arrive pour l’ensemble des outils web. Dans cette chronologie, les notifications sont assez récentes, surtout sur navigateur et de cette façon. Les premiers a les utiliser correctement seront sans doute ceux qui en bénéficieront le plus.

 

Mauvaise utilisation possible ?

Comme pour toute interaction avec vos visiteurs, il faut faire extrêmement attention à ne pas dépasser la limite « d’interruption » qu’ils veulent bien vous accorder. Deux choses semblent être particulièrement importantes :

  • Le délai d’affichage de la demande d’autorisation. PushCrew permet de définir un délai pour cette demande. Personnellement, je l’ai fixé à plus de 3 minutes pour la faire apparaitre seulement aux visiteurs déjà intéressés par mon contenu. Mon objectif n’est pas de faire augmenter mon taux de rebond, mais de faire revenir le visiteur ! C’est à vous de voir ce délai en fonction de ce que vous demandez déjà à vos visiteurs et de l’orientation de votre plateforme.
  • Le nombre de notifications envoyées. En théorie, vous pouvez envoyer un nombre illimité de notifications à vos abonnés. Dans mon cas, si je suis en train de travailler et que je vois cinq notifications dans la même heure pour le même article, je ne vais pas être très heureux.. Mes articles sont présentés sur ce blog une fois par semaine, je ne pense donc pas que je ferai plus de deux/trois notifications à des jours/heures différentes pour toucher un maximum de public (comme vous l’aurez compris, je suis encore en phase de test 😉 ). Vos stats à ce sujet se trouvent dans votre dashboard Puschrew.

Liens qui peuvent être utiles, comme désactiver une notification :

Mozilla Firefox : https://support.mozilla.org/fr/kb/notifications-web-push-firefox?as=u#w_comme-puis-je-raevoquer-les-permissions-web-pusha

Google Chrome : https://support.google.com/chrome/answer/3220216?hl=fr

Attention, l’outil ne marche qu’avec les derniers navigateurs, mettez-les donc à jour !

 

Comment installer PushCrew sur son site ?

D’abord, on s’inscrit sur https://pushcrew.com .

Ensuite on implémente le code javascript, soit avec ses petits doigts, soit en passant par un Tag Manager (Google Tag Manager pour moi), soit on installe le plugin WordPress (Extension>Ajouter>Rechercher PushCrew) si on utilise ce CMS.

Dans le cas du plugin, vous devez entrer votre Account ID, dénichable sur le site de PushCrew dans « Account details ».

And.. that’s all !

Vous n’avez plus qu’à designer vos demandes d’autorisation de notifications en choisissant les options adéquates.

design pushcrew

 

Quels concurrents ?

J’ai trouvé trois autres services offrant plus ou moins les mêmes options. Plus cher que PushCrew (qu’on peut tester gratuitement jusqu’à 500 notifs), ils sont néanmoins très intéressants. Rapide check :

MobioPush : L’offre « Basic » commence à 19 dollars par mois. La vraie différence avec PushCrew se trouve dans sa capacité à envoyer des notifications Offline, c’est à dire même si l’utilisateur n’a pas de navigateur ouvert. Intéressant.

Roost : Nettement plus cher (premier prix à 400 dollars), Roost se veut davantage tourné vers les entreprises déjà développées et vraiment intéressées par une rétention et un ré-engagement qualitatif. À regarder si vous avez le budget.

Horntell : Plutôt pour notifier les visiteurs déjà sur votre plateforme, Horntell propose des services très intéressants qui peuvent être paramétrés en fonction du comportement du visiteur. Gratuit pour l’essai. Option Webhook/API utile pour relier tous ses dashboard.

 

 

Encore en phase de test sur ce blog, je n’ai pas pu attendre bien longtemps avant de vous partager cet outil. Je pense que les notifications vont faire de plus en plus leur apparition dans nos navigateurs web. Plus les marketeurs en abuseront, plus vite elles seront dépassées. En attendant, profitez-en !

Connaissez-vous d’autres sites français qui utilisent ce système ? Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager cet article sur les réseaux sociaux si vous pensez qu’il peut être utile à quelqu’un !

Copyright © 2017 Démarre ton aventure
Tous droits réservés