Homme avec une clé

La recherche du mot-clé demeure le point essentiel de la réussite d’un site de niche. Trouver le mot-clé parfait n’est pas chose facile sachant que l’on ne pourra pas déterminer sa qualité tant qu’il n’est pas testé.

Néanmoins en suivant l’ensemble de mes conseils et astuces à la lettre, vous aurez la possibilité d’échapper à une période de perte de temps et d’erreurs, qui m’a fait gâcher beaucoup d’argent. De nombreux facteurs rentrent en compte quant au succès d’un site internet, et je vais vous fournir les outils et paramètres nécessaires pour maximiser vos chances. Nous verrons dans cet article les trois points cruciaux de la recherche de mots-clés. Je vous fournirai ensuite un exemple de mot-clé pour bien vous faire comprendre le mécanisme et les paramètres à respecter pour la conquête de mots-clés gagnants.

L’utilisation des logiciels indispensables à l’obtention d’un bon mot-clé fera l’objet d’un article entier.

Les trois paramètres du mot-clé parfait

1) Un nombre de recherche important

On peut s’en douter, un buzz conduit à une recherche importante de certains termes sur les moteurs. Un changement de Pape entraînera un nombre sidérant de requête autour de sa Sainteté, et les sites étant référencés sur ses mots-clés verront leur fréquentation exploser.

Les tendances restent des événements plus structurels qu’un buzz. Elles entraînent aussi une hausse des recherches sur les mots-clés liés à cette nouveauté. Prenons l’exemple des tablettes tactiles apparues depuis quelques années. Le génial outil de Google : Google Trend peut vous fournir l’évolution de cette tendance :

Les pics représentent les périodes de Noël, propices à l’achat de ce genre de matériel.

Dans le cadre d’un site de niche, les mot-clés intéressant ne devront pas provenir d’un buzz ou d’un début de tendance incertaine mais bien d’un sujet qui survivra plus d’une année.

Certains logiciels comme Google Adwords ou Market Samurai sont capables de déterminer le nombre de recherches d’un mot-clé précis pour un jour ou un mois. Grâce au nombre de requêtes d’un mot-clé donné, nous sommes dans la capacité de déterminer la fréquentation probable de notre site internet.

Le débat fait rage au sujet des statistiques que je m’apprête à vous fournir. Sachez que je vous les donne pour vous faire une idée, je ne peux pas moi-même confirmer ces chiffres de façon empirique :

Un site en première position dans les résultats de Google peut espérer obtenir environ 30% du trafic. 10% des internautes recherchant ce même mot-clé ont des chances de se rendre sur le deuxième site. Le taux de fréquentation tombe ensuite en flèche pour les places suivantes. Ces mauvais chiffres s’expliquent par un nombre élevé d’internautes cliquant sur les publicités en haut et à droite et non pas sur le site en première position.

Pour comprendre pourquoi, voici une capture d’écran. La requête est « table » , les bulles rouges représentent les publicités, et la bulle bleue les sites référencés par Google :

Concernant vos futurs sites de niches, le minimum de recherches exactes par mois que je recommande pour la construction d’une niche est de 1000 requêtes. Elle vous permettra d’obtenir une moyenne de 300 visites par mois sur le mot-clé ciblé. Vous obtiendrez davantage de visites avec les mots et expressions présents dans les articles que vous posterez sur vos sites de niches. Nous en reparlerons le moment venu.

Certains de mes sites sont construits autour d’expressions et de mots-clés encore plus recherchés. En théorie, plus vous aurez de trafic et plus vous gagnerez d’argent, mais encore faut-il pouvoir référencer vos sites de manière optimale.

2) Une opportunité de référencement

Être capable de déterminer si il existe une opportunité pour placer son site dans les premiers résultats de Google peut s’avérer compliqué. Ce sujet mériterait un article entier. Heureusement pour vous, je vous ai listé les 8 points essentiels à vérifier. Bien que bref et synthétisé, l’ensemble des informations sont présentes. Vous retiendrez ces points en pratiquant vous-même l’exercice avec les outils que je vous présenterai en vidéo. Ne vous inquiétez pas, c’est plus simple qu’il n’y paraît.

  • Les liens

Malgré les changements constants de l’algorithme du moteur de recherche de Google, les liens restent des éléments déterminants dans la capacité d’un site à se référencer, et donc à se placer dans les premiers résultats sur un mot-clé donné.

Un nombre conséquent de liens pointant vers le domaine de vos concurrents va vous faire comprendre qu’il sera difficile de placer votre site. De manière générale, plus vous avez de liens pointant vers votre nom de domaine, meilleur votre classement sera. Si vous comptez placer votre site en première position, je vous conseille de ne pas vous lancer dans le cas où votre concurrent dispose de plus de 15 liens. Si le chiffre de 0 lien s’avère lié à leurs domaines, c’est un bon début, mais il y a d’autres points à vérifier !

  • Les titres

Les titres sont extrêmement importants dans le domaine du référencement. Vous devrez rédiger ou faire rédiger des textes, contenant le mot-clé ciblé, dans le titre de l’article. Imaginez-vous construire un site autour du terme « planter des fraises ». Le titre de votre article principal pourra être : « 5 techniques pour planter des fraises ». Un bonne chose consistera dans le fait que vos concurrents n’aient pas le mot-clé dans le titre de leur article ou page.

  • Site spécialisé sur le sujet

Si vous ambitionnez de mettre en place un site sur le terme « planter des fraises », vous devez vous assurer que vos concurrents directs ne sont pas des spécialistes dans la plantation de fraises ! Il est en effet difficile de passer devant un site spécialisé, surtout si il est de taille importante.  Quand les premiers résultats du moteur de recherche renvoient à des sites marchands ne disposant pas d’article sur le sujet, c’est souvent une bonne chose car vous pourrez plus facilement y placer votre site.

  • Nom de domaine libre

Posséder un nom de domaine incluant le terme exact que vous cibliez était un point positif il y a encore six mois. Un changement d’algorithme de Google l’a rendu moins efficace. Le nom de domaine : http://www.planterdesfraises.com n’est plus obligatoire, mais un concurrent ayant un nom de domaine regroupant l’expression que vous ciblez va être difficile à battre, car lui aussi travaille la même expression. Les opportunités sur le net ne manquent pas, ne vous lancer pas dans une bataille de référencement, vous y perdrez temps et argent.

  • Âge des domaines / Pagerank

L’âge d’un domaine, c’est à dire, le nombre d’années de vies depuis sa date de création est un point significatif. Google apprécie les sites qui existent depuis de longues années, c’est un signe pour lui que le site est de bonne qualité. Vous aurez plus de facilité à vous placer devant des sites récents qu’anciens.

Le Pagerank était un outil permettant de mesurer l’intérêt de Google pour un site. Il n’est plus vraiment remis à jour depuis un an, mais un site avec un Pagerank de 3, 4 ou 5 ciblant la même expression que vous sera très difficile à surpasser !

  • Taille des textes

Je regarde souvent la taille des textes sur la page de mes concurrents. Je conseille la rédaction d’un article d’au moins 1000 mots pour la page principale du site de niche. Il est intéressant de voir que les articles de vos concurrents ne comptent que 200 ou 500 mots. Posséder un article de plus grande taille et de meilleure qualité reste un atout indéniable dans la course au référencement. Rappelez-vous bien que Google aime le contenu de qualité, et que c’est un point sur lequel vous devez concentrer vos efforts.

3) Un Coût par clic élevé

Le paramètre du coût par clic doit être étudié avec attention. Il représente la somme quegoogle cpc l’on peut espérer toucher pour un clic. Les logiciels de recherche de mots-clés nous fournissent des données représentant l’argent offert par les annonceurs. Il ne faut pas oublier que Google prend sa part, soit environ 30%. À noter aussi que les données sont souvent en dollars.

Un mot-clé ou expression annoncé avec un CPC d’au moins 1 dollar se trouve être une bonne opportunité pour un terme à 1000 recherches exactes par mois. Plus le terme s’avère être recherché, moins vous devez être exigeant. En effet, avec des termes à 8000 requêtes par mois un CPC de 0,80 dollar demeure correct. Attention néanmoins à ne pas passer en dessous de la barre des 0,50 dollars.

Si je peux vous donner un conseil précieux, c’est de ne pas rechercher absolument les mots-clés les mieux payés par les annonceurs. J’entends par là l’ensemble des mots et expressions pouvant vous rapporter une somme importante pour un clic. Je me suis lancé dans la création de sites de niche sur la finance et les assurances en pensant devenir riche rapidement. Le CPC était souvent supérieur à deux euros ; mais le souci, c’est que votre site sera impossible à référencer sur ce genre de termes. En y réfléchissant, comment battre les grandes compagnies d’assurances qui mettent des centaines de milliers d’euros par an pour figurer en bonne position sur les moteurs de recherche ? Ce n’est pas possible, alors ne soyez pas aveuglé par la cupidité et pensez bien que le choix d’un mot-clé dépend de plus d’un facteur.

Un dernier paramètre important : l’AWC

 

Cette donnée ne sera pas présente dans tous les logiciels, mais elle fournit un ratio concernant le nombre d’annonceurs offrant de l’argent sur un mot-clé. Ce chiffre doit être supérieur à 60%.

Cette donnée de semble plus apparaitre dans Market Samurai : Sans logiciel, il suffit de taper le terme dans Google et regarder si il y a des publicités en haut et sur les côtés. Un grand nombre de publicités garantit une bataille entre les annonceurs et donc un CPC plus élevé ! Sinon, dans Google Adwords puis l’outil Google Planner, vous pouvez voir si la concurrence entre les offreurs de pubs est forte ou faible.

Un exemple de mot-clé intéressant

Je m’efforce de rendre mes articles les plus clairs possible. Personnellement, je comprends mieux la théorie quand elle est accompagnée d’un exemple. Voici donc une possibilité de création de niche avec le mot-clé : bain de bouche

Je ne vous conseillerais pas de créer un site dessus, car si d’autres lecteurs ont la même idée, vous allez vous battre pour rien. Je n’assure pas non plus la réussite et le gain d’argent sur ce terme, c’est juste pour l’exemple.

Les outils de recherches de mots clés me fournissent les données suivantes :

Bain de bouche

– recherches exactes par mois : 2400

– CPC : 2,60 €

– AWC : 88%

– Concurrence : Moins de 15 liens pour les trois premiers résultats, par contre beaucoup de sites disposent de titre d’article comprenant le terme ciblé. Certains des premiers sites sont âgés et avec un fort Pagerank, mais peu ou pas liés au sujet ciblé.

– Des noms de domaine contenant les termes ciblés sont disponibles.

Ce mot-clé n’est pas parfait, mais tentable, car 2400 recherches exactes par mois restent un bon chiffre et surtout le CPC offert se trouve être très intéressant.

Dans un souci de diversification, vous devrez construire des sites aussi bien avec 1000 recherches exactes par mois que 8000. En effet, même si vous pouvez tomber sur des mots-clés faciles à référencer, plus le nombre de recherches est important, plus dur sera le référencement. Miser uniquement sur des mots-clés supérieurs à 5000 requêtes revient à courir à votre perte.

Je vous ai fourni dans cet article la théorie vous permettant de comprendre la recherche d’un mot-clé adapté à la création de niche. L’envie ne doit pas vous manquer de chercher vos premières opportunités. Mon prochain article de la catégorie des réseaux de sites sera consacré aux outils de recherche de mots-clés. Je vous y expliquerai en détail et en vidéo comment utiliser ces logiciels indispensables.Vous pourrez ainsi commencer à chercher vos pépites !

Bien que j’essaie d’être le plus exhaustif possible, vous pouvez avoir des questions. Postez votre commentaire et vos idées ci-dessous, j’y répondrai au plus vite.

Copyright © 2017 Démarre ton aventure
Tous droits réservés