ne jamais abandonner

Ne jamais abandonner …

Il est toujours difficile d’avouer un échec, même si celui-ci fait partie intégrante de la vie d’un entrepreneur. Avec un associé, je me suis lancé dans une aventure entrepreneuriale pendant plusieurs mois. Cette période d’une demi-année n’a pas abouti sur un lancement de startup, mais plutôt sur sa fin de vie. Le sentiment ressenti par cette décision d’abandon reste mitigé, même s’il demeure évident que le bon choix était de stopper le projet.

Un certain nombre de mes lecteurs étaient au courant de mon travail sur une idée de startup, mais peu en connaissaient l’essence réellement. Je vais vous en parler, ainsi que vous donner les raisons de l’abandon du projet. De plus, j’expliquerai la technique qui nous a permis de mettre en avant le fait que nous n’apportions pas de réelles solutions à un problème existant et que donc, notre entreprise était vouée à l’échec.

Sans rentrer dans les détails, voici l’idée de base de notre projet :

La création d’une plateforme de réseau social destinée aux expatriés et aux profils internationaux. L’objectif de cet outil était la mise en relation des expatriés entre eux, et l’aide à la résolution de problème de base comme trouver un travail, un logement, rencontrer des gens du pays ou autres expats.. Le projet se voulait innovant par rapport aux plateformes existantes, surtout dans la phase d’aide à la recherche de travail. Je ne pousserai pas plus loin l’explication car l’innovation de notre système de monétisation peut être réutilisée sur d’autres concepts.

Notre idée a reçu de nombreux retours positifs, de la part de nos amis, familles, mais aussi des administrations d’aides à la création d’entreprises. En Mars dernier, nous avons été sélectionnés pour participer à la formation Jump’In Creation de l’incubateur principal de Montpellier (BIC – CAP OMEGA) et pour être préincubés dans cette structure. Cette formation de quatre mois ne m’a pas forcément apporté beaucoup sur le plan des connaissances théoriques, mais m’a permis de rencontrer de nombreux autres entrepreneurs. La participation a des conférences, les aides de grandes entreprises (DELL Center For Entrepreneurs) ou les pitchs (FrenchTech..) furent des expériences très enrichissantes.

Les bénéfices de cette aventure demeurent importants :

– une première expérience dans le monde difficile de la startup : même si mes connaissances dans l’entrepreneuriat sur internet sont assez avancées, les projets d’envergures (lié au net) demandent un grand nombre d’autres connaissances et surtout d’expérience. En passant par toutes les phases nécessaires à la création d’un projet, même si celui-ci ne découle sur rien de spécifique, vous apprenez à vitesse grand V.

– de super rencontres : que ce soit lors d’une formation ou d’autres événements, les relations restent le plus gros moteur pour avancer dans votre projet. Pour trouver de nouvelles idées, de nouvelles compétences ou juste un peu d’aide, discuter avec d’autres personnes inspirées par la création d’entreprises vous fait avancer à pas de géant. Sortez, participez aux événements, créez-vous un groupe MasterMind, n’importe quoi pour échanger vos points de vue et élargir votre horizon entrepreneurial.

– repousser ses limites  :pas simple de pitcher devant une centaine de personnes (Startup Comédie Montpellier) ou devant une armada de professionnel de la création d’entreprises (Pitch fin formation Jump’In). Mais extrêmement enrichissant ! Cette expérience se révélera bien utile le jour ou vous devrez pitcher devant des investisseurs potentiels. Toute expérience est bonne à prendre, surtout si vous n’êtes pas à l’aise dans le domaine en question.

– comprendre l’éco-système startup : comment se déroule la présentation d’une demande d’aide AFC, AFT, ou la participation à un concours (BPI France..), la demande d’incubation .. . Profiter des aides de l’état ne me parait pas le plus essentiel, mais cela peut donner un petit coup de pouce de temps en temps.

– Découvrir de nouvelles méthodes de travail : j’avais déjà entendu parler du Lean Startup, mais je ne mettais jamais encore penché sur la question. Cette méthode de création de startups correspond bien à ma vision de la création d’entreprises. Je vous encourage très fortement à lire ces deux livres :  Lean Start- up d’Eric Ries et Running Lean d’Ash Maurya

Pourquoi abandonner le projet ?

startup-2Je viens de vous parler de la méthode Lean Startup qui fait fureur aux USA et qui arrive en France depuis quelques années. Le livre Running Lean décrit la méthodologie qui nous permet, pas à pas, d’utiliser les principes du Lean. Cet ouvrage nous encourage à vérifier nos hypothèses avant d’investir massivement (dans une plateforme, des machines, du personnel..). Cette vérification a pour but d’établir qu’il existe bien de vrais problèmes (supportés par les futurs clients), et que nos solutions apportées seront réellement utiles. Les outils proposés consistent à « sortir du bureau » et à aller interviewer nos futurs utilisateurs ou clients afin de vérifier toutes nos hypothèses. Pour faire court, les problèmes que nous pensions important concernant notre réseau social pour expatrié ne l’étaient pas vraiment et donc nos solutions, peu enclines à intéresser un nombre suffisant d’utilisateurs par rapport au coût de notre projet. C’est pourquoi nous avons décidés d’arrêter le projet. La méthode de travail est à peine évoquée ici, mais elle permet d’assurer les meilleures chances à sa startup et de ne pas investir des milliers d’euros dans un projet qui ne marchera certainement pas. Je parlerai sans doute plus en détail de cette méthode dans un prochain article. Le système Lean Startup encourage le pivot, mais nous n’avons pas trouvé d’élément assez important dans nos interviews pour construire un service (Minimum Viable Product) digne d’intérêt.

La majorité des entrepreneurs ne se rendent pas compte que leur projet dispose de peu de chance d’aboutir, et foncent tête baisser dans un processus qui leur brulera l’ensemble de leurs ressources financières, physiques et morales. Le lean startup n’est pas parfait, il n’existe d’ailleurs aucune méthode parfaite, mais elle me semble correspondre à un système validant mes idées et hypothèses de façon intelligente, c’est pourquoi je recommande son étude avec la plus grande attention à tous ceux qui souhaitent se lancer dans un projet innovant.

Et maintenant ?

La question qui tue :).

Je me suis consacré en grande partie à ce projet les six derniers mois. Certains me l’ont d’ailleurs fait remarquer ici ;).

Je n’ai pas abandonné l’idée de créer ma startup; s’il y a quelques choses que je sais, c’est que je suis un entrepreneur et que j’ai besoin de ce genre de challenge pour me sentir épanoui dans mon travail. Si vous avez des idées intéressantes, même au stade embryonnaire, je serai heureux d’en entendre parler. N’hésitez pas à me contacter par mail, même si c’est juste pour des demandes de renseignements.

Étant donné que l’argent ne tombe pas du ciel, je fais passer mon annonce perso. Je recherche, sur Montpellier, un CDD/CDI à temps partiel ou temps plein dans le Webmarketing/Référencement . Si vous connaissez un poste libre ou une entreprise qui recherche ce type de profil, merci de me contacter : contact@demarretonaventure.com . Je vous en serai fortement reconnaissant.

Je serai heureux d’entendre votre opinion sur ma dernière aventure, et de savoir si vous avez aussi connu l’abandon de projet. Dans ce cas, comment avez-vous su qu’il était temps d’arrêter ? Avez-vous réussi à repartir sur une autre entreprise ?

Si cet article vous a plu, merci de le partager sur les réseaux sociaux !

Copyright © 2017 Démarre ton aventure
Tous droits réservés