Établir un processus de tracking de ses actions marketing est indispensable.

Si vous êtes sérieux et désirez vraiment que votre entreprise ou celle pour laquelle vous travaillez se développe et croie de manière efficiente, vous devez rigoureusement mesurer vos efforts et apprendre de ceux-ci. Ce que je vous propose dans cet article vous permettra de construire de vrais outils pour le future de votre entreprise. Vous pouvez toujours tester des actions marketings à la volée, sans vraiment vous fixer d’objectifs ni analyser les résultats, mais vous ne tirerez pas l’essentielle de celles qui marchent et répéterez les erreurs de celles qui ne fonctionnent pas. L’ensemble des quatre outils présentés ci-dessous est basé sur le processus de travail décrit pas Brian Balfour, le chef Growth hacking à Hubspot. Je les ai un peu modifiés à ma sauce et je vous invite à faire de même, mais l’esprit reste inchangé. Balfour partage son processus de gestion des hacks (voir le lien en bas d’article), profitons donc des conseils d’un des meilleurs Growth Hacker et mettons en place des outils de tracking de nos actions marketing. Commencez par comprendre et maitriser les outils comme je vous les présente; vous aurez la capacité de les modifier à votre façon ensuite :

 

 

I) Le cahier à idées

Si vous travaillez dans le webmarketing ou l’entrepreneuriat vous devez avoir un nombre de nouvelles idées importantes qui vous viennent à l’esprit en lisant des articles, en rencontrant de nouvelles personnes ou simplement en faisant votre jogging. Dans notre cas, ce sont des idées de Growth Hacking qui apparaitront aux contacts de nouvelles informations mises à votre disposition ou alors d’un regroupement d’autres.
Ces idées doivent être conservées, triées puis sélectionnées. Il est certain que vous lisez de temps en temps des articles sur de nouvelles techniques intéressantes, mais qui ne vous sont pas utiles à l’instant T. Gardez la trace de cette technique quelque part vous assure d’en profiter au bon moment.

Le but du cahier à idées se trouve être de répertorier toutes ces idées, de mesurer leurs impacts et leurs faisabilités, puis de les trier en fonction. Dès que vous aurez fini la mise en place d’un Growth Hack, vous piocherez dans ce cahier à idées pour vous lancer dans celui qui vous semblera le plus efficient immédiatement. La croissance de votre entreprise passe par une amélioration constante des critères d’acquisitions, de conversion, de viralité et de rétention (décrit dans mon guide pour Growth Hacker débutant ici )

Voici l’outil que j’utilise :

Un classeur Excel, disposant de trois feuilles :

– Acquisition/activation

– Rétention

– Référent Viralité

Dans chaque feuille, je garde une ligne par idée.

Chaque colonne sert à un critère, voici un screenshot d’un exemple et l’explication des critères ensuite :

exemple cahier à idée

Les explications de chaque colonne :

Tâche = représente la liste des idées. Comme exemple je vous ai pris la possibilité d’écrire des guest posts sur certains blogs de son secteur afin de recevoir du trafic ciblé (acquisition).

Coût = le coût de l’opération ^^. Certains blogs demandent de se faire payer pour publier un article par exemple. Vous mettez ici le montant que vous pensez nécessaire pour la réalisation de l’idée.

Humain = combien de personnes sont nécessaires à ce travail ? 1, 3, 10 ? Vous pouvez définir le travail en nombre d’heures si vous préférez.

Contrôle : A quel point le succès de la tâche dépend de votre contrôle. Exemple : les blogueurs peuvent refuser votre article pour des raisons qui leur sont propres. Google peut plus ou moins valoriser les liens vers votre site.

Temps de mise en place et pour avoir de vrai résultat = c’est assez clair.

Scale = peut-on reproduire l’idée à plus grande échelle ? je mets faible, moyen ou fort dans cette colonne. Là par exemple, j’ai mis moyen car le nombre de blogs français dans un certain secteur reste limité, après il peut y en avoir quand même beaucoup.

Impact = Quel impact sur l’acquisition ? je numérote de 1 à 10

Priorité = en fonction de tous les critères précédant, je donne une note qui va me permettre de trier l’ensemble des idées par priorité.

Outils/descriptions/autres = je marque ici les commentaires qui vont me permettre de me souvenir vite du tenant et aboutissant de l’idée. Était-ce utiliser un outil d’une certaine manière ? D’utiliser une technique décrite dans un article ? …

C’est sur les en-têtes de ces colonnes que vous pouvez particulièrement jouer en fonction de vos besoins. Vous avez la possibilité d’en enlever ou d’en rajouter, selon ce qui vous semble le plus pertinent en gardant en tête que le but de ce cahier reste de lister les idées et de les trier par priorité pour quand vous aurez besoin d’une nouvelle action à mettre en place.

Le classeur Excel à télécharger :   cahier à idées demarretonaventure.com

 

II) Le livre des expérimentations

Nous voici sur l’outil le plus utile et le plus important. Toute l’essence de ces outils consiste à définir ses objectifs et à apprendre des résultats. Cet outil est construit pour cela.

Personnellement je prends un fichier Word classique, mais vous pouvez diviser ce « livre » en plusieurs fichiers ou l’écrire avec d’autres logiciels.

Voici sa forme :

Quatre grande partie, Acquisition, Conversion, rétention et viralité.

J’utilise l’outil « table des matières » dans Word pour donner un titre à mes grandes parties et au titre des actions marketing pour pouvoir y accéder simplement depuis la table des matières au début du document.

Pour chaque nouveau Growth Hack j’écris ces petits titres :

– Objectif

– Hypothèse

– Design experimentation

– Résultat

– Analyse et learning

 

L’objectif, l’hypothèse et le design experimentation seront remplis avant le début de la mise en place de l’action de Growth Hacking. Le résultat et l’analyse à la fin. Pour comprendre comment on remplit ce document je vais reprendre l’exemple des guest posts au-dessus bien que ce soit plus une action webmarketing qu’un Growth Hack évolué. Le but est simplement de comprendre.

Objectif

L’objectif est d’écrire des articles invités pour des blogueurs et de se créer de la visibilité ainsi que d’obtenir du trafic. Je vise l’amélioration de mon acquisition avec un trafic court terme, mais des liens améliorant mon SEO pour le moyen terme.

 

Hypothèse

Je pars avec l’idée d’écrire 5 articles invités et qu’ils seront acceptés par 5 blogueurs de moyenne notoriété à forte.

Sur les 5 articles que je vais écrire, moins de 1000 visiteurs seraient un échec, entre 1000 et 1500 c’est correct et au-dessus de 2000 c’est un bon résultat. Avec 2000 visiteurs et selon mon taux de conversion actuel, ça fera tant de vente..

Design experimentation

L’action va se dérouler comme suit : Je fais la liste des blogueurs de mon secteur et je les note par notoriété.

J’écris cinq textes de 1000 mots sur tels et tels sujets…

Je propose aux blogueurs par mail personnalisé les textes.

Je mets des liens de tracking pour mesurer l’impact de chaque article.

(Soyez le plus précis possible pour quand vous relirez le document dans plusieurs mois !)

 

La seconde partie ci-dessous se remplit à la fin de la date prévue pour analyser les résultats et tirer les enseignements.

 

Résultat

Les articles sont dispos à ces adresses : …

J’ai pu poster seulement 4 articles et recevoir 1350 visiteurs…

 

Analyse et learning

Sur les 15 blogueurs contactés seulement 4 ont répondu positivement, deux de notoriété moyenne et deux faible. Les résultats sont corrects, mais la technique n’est visiblement pas scalable, je ne pourrai pas l’utiliser souvent à l’avenir pour obtenir de l’acquisition de visiteurs.

Les liens vers mon site sont néanmoins de bonne qualité.

Même avec de bons articles les blogueurs de mon secteur rechignent à mettre en avant mon produit. Je ne dois pas compter sur eux à l’avenir …

 

N’hésitez pas à faire des tableaux de résultats attendus et de les comparer avec les résultats obtenus. Les stats sont très importantes. Vous pouvez mettre des screenshots et tout ce qui vous permettra de comprendre ce que vous aviez fait plus tard. Une autre personne va peut-être reprendre votre poste ou travailler avec vous, vous devez rendre ce fichier le plus clair possible.

 

III) Le doc des actions en cours et réalisées

Ce document se veut plus simple que les précédents. Il sera utile quand vous aurez un grand nombre de test/growt hack en même temps. Il est constitué d’un classeur Excel avec deux feuilles, les expérimentations en cours et les expérimentations réalisées.

Dans la partie en cours, vous allez lister simplement les Growth Hacks qui se déroulent en ce moment même, avec leur date de début et la date de fin. Vous pouvez ajouter une colonne avec les résultats attendus pris dans le livre des expérimentations et quelques commentaires.

La feuille expérimentation réalisée listera l’ensemble des expérimentations faites, ligne par ligne. Vous y écrirez les résultats observés à la fin du test et l’éventuel succès ou échecs. Une colonne commentaire peut aussi être utile.

Télécharger le classeur Excel :  Doc expérimentations en cours et réalisées demarretonaventure.com

 

 

IV) La fiche des succès

Les actions menées et réussies notées dans le document des expérimentations réalisées ci-dessus doivent être reportées dans cette fiche des succès. L’objectif de cette fiche s’avère être de répertorier l’ensemble des Growth Hacks qui ont réussi, de noter pour quelles raisons ils ont fonctionné et ainsi de pouvoir les développer et recopier leur succès.

Prenez un document Word classique et notez les étapes des actions qui ont réussi. Les questions à vous poser ensuite sont simples :

Comment en êtes-vous arrivés la ? Que faire pour amplifier le succès ? Quels enseignements en tirer pour les prochaines actions marketing ?

Cette fiche doit vous permettre de réfléchir sur vos succès afin d’en avoir davantage. Faire une synthèse de ce qui a marché vous permettra de découvrir les process les plus efficaces et pourquoi pas de vous donner de nouvelles idées, que vous noterez dans le cahier à idées.

 

Conclusion

Soit vous êtes sérieux, soit vous ne l’êtes pas. Dans le premier cas, vous devez vous munir d’outils pour assurer le bon déroulement de votre processus de croissance et pour cela ces documents vous seront très utiles. Vous avez la plus grande liberté pour les modifier à votre guise. Si vous avez des questions ou des remarques, n’hésitez pas à m’écrire ci-dessous. Merci de partager cet article s’il vous semble intéressant pour d’autres.

 

A voir : http://www.coelevate.com/essays/growth-process-first-tactics-second

 

Copyright © 2017 Démarre ton aventure
Tous droits réservés