Si vous n’avez pas encore lancé votre App, vous y passerez. La majorité des téléchargements d’application se font via le Google Play ou l’Apple Store et comme avec le SEO pour le référencement web, vous avez moyen d’optimiser votre présence sur le store pour maximiser le nombre de téléchargement. Mieux vaut mettre en place ces 7 bonnes pratiques de base dès le lancement de votre application mais elle pourra en bénéficier même si vous l’avez déjà soumise aux stores depuis plusieurs mois. Il existe quelques différences entre les deux principaux stores, néanmoins l’idée reste la même quant à la façon de faire apparaitre votre app dans les premières positions et à la rendre la plus séduisante possible pour obtenir un grand nombre de conversion. Respectez les grandes règles décrites dans ce petit guide et vous aurez une chance d’apparaitre correctement sur un store; si vous n’y faites pas attention je vous garanti un échec cinglant, la guerre de l’ASO (App Store Optimization) battant son plein depuis plusieurs années, n’espérez pas sortir du lot par miracle.

1. Les titres en App Store Optimization

La différence entre le Google Store et l’Apple store au niveau des titres se joue sur un nombre de caractère autorisé, très court du coté des Androids  et un peu plus long vers les Iphones. Ce titre doit être choisi avec soin, regroupant aussi bien votre nom de marque, l’objectif principal de l’application et le mot-clé principal sur lequel vous désirez être présent. C’est un savant mélange à concocter en fonction de votre application, mais regarder les bonnes pratiques au niveau des meilleurs peut vous donner un bon chemin à suivre. Je vous conseille d’écrire 5 titres comprenant ces critères sur une feuille de papier, puis de choisir celui qui vous semble le meilleur. Il sera toujours possible d’en changer plus tard.

2. Les mots-clef pour la visibilité

Comme pour le SEO, les mots-clef en ASO sont hyper important. On a vu que vous deviez en utiliser un dans votre titre et on verra qu’il vous en faut pour votre description. Mais quel type de mot clef choisir et comment reconnaitre les bons ? Deux composantes rentrent en compte sur un mot clef, son nombre de recherche et la concurrence sur celui-ci. Ne vous arrêtez surtout pas au nombre de recherche car en général plus les mots-clés sont recherchés plus il est difficile de s’y positionner. Tout comme pour le référencement sur les moteurs de recherche, privilégiez les mots clefs ou vous êtes sûr de pouvoir apparaitre dans les premiers résultats plutôt que ceux avec un nombre de recherche élevé mais ou votre app va se retrouver après la 100ième place. Des outils dédiés à l’ASO sont disponibles en ligne et si vous voulez être vraiment sérieux concernant votre application vous allez devoir en choisir un pour suivre l’évolution de vos mots clef ainsi que la concurrence sur ceux-ci. Pour trouver des idées de mots clefs, travaillez avec un dictionnaire des synonymes, faites un tour sur Google Trend et Market Samurai.

3. La description de votre app sur le store

Autant pour les humains que pour les robots, celles-ci doit être soignée. Une syntaxe grammaticale juste et un texte compréhensible forme la base. Concentrez vous sur les toutes premières lignes en mettant en avant la fonctionnalité principale de votre application. La majorité des utilisateurs ne liront pas jusqu’en bas et d’ailleurs la description n’apparaitra pas entièrement.

Pour le store de Google et son algorithme particulier, vous devez faire apparaitre l’ensemble des mots-clés visés en terme de référencement. Ne truffez pas votre descriptions d’un mot clef revenant dix fois, mais faites apparaitre vos principaux deux à trois fois tout en gardant un texte lisible pour un humain.

Pour le milieu et fin de texte, parlez des autres fonctionnalités, des prix éventuels gagnés ou apparition dans un magazine spécialisé, ainsi que pourquoi pas mettre en avant les meilleurs commentaires clients. Suivez la logique d’une page de vente, car le téléchargement que vous visez se déroule comme une vente.

4. L’icône de votre application mobile

Ici deux possibilités. Soit vous faites une icône qui décrit votre application (ex : mettre une image d’un golfer pour un jeu de golf), soit vous jouez sur votre marque en affichant le logo de votre entreprise. Si vous voulez créer une marque sur le long terme optez pour le logo. Dans le cas de mesdocteurs.com, notre logo se trouve être assez descriptif, il est donc parfait et pour du long terme et pour que l’utilisateur comprenne sa fonction. Votre icône peut être un peu différente de votre logo habituel, n’hésitez pas à changer des couleurs ou à ajouter un petit élément, tout en gardant à l’esprit que cette icône va apparaitre sur des appareils de tailles différentes, souvent petit, et qu’elle doit se présenter à chaque fois sous son meilleur jour. Faites des tests !

5. Les screenshots de votre app smartphone

Offrez autant de screenshot que vous en avez d’autorisé ! Les screenshot restent un élément très utile vous permettant de faire comprendre rapidement à l’utilisateur pourquoi il doit télécharger votre application. Commencez avec un screenshot sur la fonction principale que vous voulez mettre en avant, puis dédiez les autres à d’autres fonctionnalités. Il n’y a aucun intérêt à mettre deux screenshots sur la même fonctionnalité, soyez malin et présenter un maximum d’atouts aux utilisateurs. Faites attention à la qualité des screenshots et n’hésitez pas à incorporer un peu de texte dedans pour les rendre plus explicites.

6. La vidéo dédiée à votre application

Une des chances offertes par les stores, c’est la possibilité de mettre une courte vidéo permettant de faire découvrir votre application. Profitez de cette occasion pour expliquer (en une à deux minutes max) à l’utilisateur tous les bénéfices qu’il pourra tirer de celle-ci. Faites quelque chose de rythmé, avec de la musique ou des sons inspirants et montrez la facilité d’utilisation de votre produit. La qualité demeure primordiale, c’est pourquoi l’aide d’un professionnel s’avère souvent nécessaire même si le prix peut vous décourager quelque peu. Une bonne vidéo fera pensez que votre app est tout aussi bonne et améliorera donc le taux de téléchargement.

7. Les commentaires et notes client sur les stores

Certainement le point le plus important avec les mots clefs. Si votre app est noté 1/5 par des centaines de personne, je suis certain que personne ne la téléchargera. Gardez vos utilisateurs satistait, en mettant à jour et en évitant un maximum les bugs. Essayez de retrouver par internet ceux qui ont mal noté votre app, contactez les pour savoir pourquoi et les faire changer d’avis. Attention au faux commentaires qui peuvent être détectés par Apple et Google. Les commentaires sont le fruits de la qualité de votre produit. Vous savez donc quoi faire.

Vous voici fin prêt pour les bases de l’optimisation de votre application sur les stores ! Bien que le référencement de votre app puissent correspondre à une grosse part de vos téléchargements, sachez qu’il existe bien d’autres moyens d’acquisition client sur une app. Vous les découvrez ici prochainement !

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

Copyright © 2017 Démarre ton aventure
Tous droits réservés