La nouvelle arme SEO : le nom de domaine expiré

21 réponses

  1. Adifco
    19 novembre 2013

    Bonne présentation de cette technique, mais faites attention à :
    * Ne pas acheter un domaine qui a été pénalisé ! C’est peut-être la raison pour laquelle on l’a laissé expirer
    * Les sites qu’utilisent les techniques pour afficher un « fake PR »
    Bonne journée

    • Thibaut Patouillard
      19 novembre 2013

      Merci pour les remarques ! C’est vrai que je ne suis pas encore entrée dans la partie pratique du sujet c’est pour ça que je n’ai pas parlé des domaines qui ont été pénalisé. Par contre je n’avais pas du tout pensé au Fake PR, c’est une très bonne infos.

  2. commentaire
    19 novembre 2013

    J’ai acheté un domaine expiré pour étendre un nom de marque, et c’est vrai qu’on ramasse des liens… qu’on n’avait quelquefois même pas pu avoir auparavant. Mais il existe aussi un revers à la médaille, quand des sites vous envoient des liens vers des pages profondes… qui n’existent plus !

    • Thibaut Patouillard
      19 novembre 2013

      Oui effectivement, peut être qu’il pourrait être intéressant de prendre un moment pour recréer ces pages, même sans grand contenu pour éviter que Google soit mécontent.

  3. commentaire
    19 novembre 2013

    J’ai fait des redirections permanentes 😉

  4. Efraïm AYEWE
    27 novembre 2013

    Excellent cet article. 😉 Bon au fait à part godaddy qui est un service anglophone, y a t’il de ces genres dans la francophonie où on peut trouver la liste de ces NDD expirés? et comment savoir la raison pour la quelle ces sites n’existent plus? le fait est que des fois certains sites ferment à cause d’une pénalité google ou autres choses.
    Si non c’est clair qu’ils soient plus chers que les NDD vierges 😀

    Et c’est au près de non hébergeurs on paye aussi ces NDD? ou c’est chez des particuliers qui s’en ont déjà accaparé? Un peu compliqué cette histoire :(

    • Thibaut Patouillard
      27 novembre 2013

      Oui c’est un peu compliqué, c’est pourquoi je ferai d’autres articles pour bien expliquer le principe. Sur le marché français, il n’y a pas de place qui présente gratuitement les NDD expirés à ma connaissance.
      C’est à toi de regarder avec tous les outils dont on dispose si ça vaut le coup de l’acheter ou pas.
      Ces noms de domaine expirés sont libres, donc tu peux les acheter directement auprès de ton hébergeur sauf dans certain cas comme goddady ou c’est à eux qu’ils faut les racheter. Ils en font commerce.

      • Efraïm AYEWE
        27 novembre 2013

        Hahaha alors là c’est du vrai commerce. ce serait une excellente affaire qu’ils font là. hmmm
        je t’en ferai part en privé d’une idée, voir si tu la trouve cool et promettant 😉

        Alors là j’ai hâte de lire les articles à suivre sur le sujet. ça m’intéresse bien. ça doit être vachement pratiques ces noms de domaines expirés :)

  5. Said
    5 décembre 2013

    super article
    j’espère que je ferai un blog professionnel avec tes conseils
    merci

  6. L’écotidien.fr
    8 décembre 2013

    Bonjour Thibaut,

    Je cherche et lis régulièrement des articles comme le votre et il manque presque, toujours l’information qui je pense intéresse tout le monde. Comment trouvez seul ces domaines expirés ?
    Alors ce sera peut être l’objet d’un nouveau poste, il faudra que je suis votre blog. :)
    Moi j’utilise Xenu mais je ne trouve rien d’intéressant alors je pense qu’il y a d’autres méthodes bien gardées !!
    Sinon, je ne connaissais pas Godady mais je trouve les prix trop élevé…

    Au plaisir, Chris.

    • Thibaut Patouillard
      8 décembre 2013

      Hello,
      oui effectivement je développerai le sujet dans un nouvel article, les domaines expirés sont loins d’avoir révélé tous leurs secrets ;).
      A bientot !

  7. Hafid
    11 décembre 2013

    C’est pas mal mais ça demande du temps pour rechercher ceux qui vont expirer

    • Thibaut Patouillard
      11 décembre 2013

      On peut chercher ceux qui ont déjà expirés 😉

  8. EditionsMaison – Romain
    14 décembre 2013

    Voilà une très bonne idée à laquelle je n’avais pas pensé. Reste à voir en pratique comment cela peut se mettre en place, je vais regarder ça de plus près

  9. Patrick Chareyre
    18 février 2014

    En fait il existe plusieurs plateformes (payantes) qui référencent les sites déjà dispo ou ceux qui vont arriver à échéance. C’est forcément plus rapide mais il faut y mettre le prix.

  10. Eliane Sinlet
    15 mai 2014

    Pas forcément payant !
    Tu as http://www.4xdomaining.fr qui fournit gratuitement la liste des 30.000 domaines .FR en rédemption qui vont se libérer au cours des 30 prochains jours.
    La liste est mise à jour tous les jours avec la date de libération de chaque domaine.
    Il y a pour chaque domaine tous les détails SEO (pageRank, Backlinks, Date de présence dans Archive.org, Ancres des liens, Scores Majestic, Scores Moz, Scores Ahrefs…)

    Ils proposent le backorder de n’importe quel domaine à 20€ mais on peut aussi juste utiliser la liste gratuite pour repérer les meilleurs domaines et les acheter soit même

    • Thibaut Patouillard
      18 mai 2014

      Merci Eliane pour ton lien.
      Le soucis c’est que tout le monde surveille ce genre de site, c’est donc très dur d’obtenir les meilleurs noms de domaines

  11. Roland
    28 août 2014

    Super article tres instructif,j’essaye avec 4x.fr mais j’ai du mal a trouver des domaines de qualité,n’ayant pas de fake pr.

  12. NinjaLinker
    24 novembre 2014

    Un NDD expiré possède en théorie un historique de liens entrants, et bien souvent même si un site n’est plus mis à jour ou n’est plus renouvelé par son propriétaire, une grande partie de ses backlinks reste. Mais pour trouver un bon nom domaine expiré il faut d’abord savoir identifier les critères qui feront de lui un allier puissant ou pénalisant.

  13. Patrick Insdigbord
    4 janvier 2015

    Merci pour l’article. J’imagine qu’au delà du PR et du nombre de liens c’est aussi très important de vérifier la qualité de ces derniers avec une petite analyse Ahrefs / Majestic à défaut d’être surpris de la (sur)optimisation des ancres. Mais effectivement même s’il y a toujours une petite part de risque en achetant un ndd expiré ça reste très intéressant. :)

  14. Christophe
    4 mai 2015

    C’est vraiment la seul manière de nos jours de commencer un site avec un PR car dorénavant, les changes d’un changement dans un avenir plus ou moins proche sont quasi inexistante, même si en coulisse, d’autre indicateurs agissent surement, les webmasters ne pourront donné de leur coté de la valeur à tels ou tels site…

Laisser une réponse

 

 

 

Retour au début
mobile bureau