Écrire avec l’IA : comment j’ai transformé mon processus de rédaction d’articles

  • 6 étapes de rédaction de contenu remplacées par l’IA
  • Prompts ChatGPT qui permettent de les réaliser

En 2016, le monde a été témoin d’un événement révolutionnaire : pour la première fois, une IA, AlphaGo de DeepMind, a battu un champion du monde de Go, Lee Sedol. Ce jeu, réputé pour sa complexité et sa richesse stratégique, était considéré comme un défi majeur pour l’IA, beaucoup pensaient qu’il faudrait des décennies avant qu’une machine puisse battre un humain.

La victoire d’AlphaGo n’était pas seulement une prouesse technique, c’était un symbole du potentiel immense et de la rapidité d’évolution de l’IA.

Cette percée et tant d’autres depuis dans l’intelligence artificielle a eu un impact profond sur ma perception de la technologie, et en particulier sur son application dans des domaines créatifs comme l’écriture, domaine où je partais de très très bas.

L’année dernière, ma façon de rédiger des articles a complètement changé. Auparavant, l’écriture était un processus long et parfois laborieux.

Aujourd’hui, grâce à l’intelligence artificielle, ce processus est devenu plus fluide et innovant.

Je souhaite vous faire profiter de ce que j’ai pu découvrir en vous décrivant les 5 points qui ont changé dans ma méthode de travail.

Comment un titre percutant prend vie

Pas besoin de te faire un dessin, le titre est d’une importance capitale. Un titre médiocre et personne ne lira l’article, peu importe que son contenu soit qualitatif ou non. Un très bon titre fait même lire des articles médiocres..

Comment générer des titres accrocheurs ?

Il y a plusieurs approches possibles.

La plus simple consiste à lui dire :

Tu es un expert en marketing, génère-moi 10 titres d’article de blog sur le sujet de [mettre le sujet de l’article].

Ayant déjà configuré mes custom instructions, il connait le public visé, le style du titre et de l’article, ses résultats sont donc très corrects. Si tu n’as pas configuré de custom instructions, met simplement en fin de prompt “Pose-moi des questions avant de démarrer”. Cela l’aidera à cerner tes besoins.

Le degré au-dessus n’est connu que par les experts en prompting. Il s’agit de lui faire auto-corriger ses réponses afin d’obtenir un output considérablement meilleur :

Tu généreras des résultats de plus en plus performants à partir de la réponse générée par le prompt ci-dessus.

Répète les deux étapes suivantes 5 fois de suite.

Étape 1 : identifie 1 à 3 points manquants dans la réponse initiale. Étape 2 : rédige une nouvelle réponse améliorée de longueur identique qui inclut les points manquants.”

Attention, un grand pouvoir implique de grandes responsabilités 😉

Planification et rédaction

Une fois le titre en place, je fournis à l’IA un plan détaillé. En effet, c’est le plus facile à rédiger pour moi. Je sais ce que je veux dire dans les grandes lignes et je note tout ça sur une feuille blanche ou directement dans un éditeur de texte. Dans chaque paragraphe, j’ajoute moi-même les idées clés et les grands principes.

Je lui demande ensuite de rédiger chaque section, en utilisant un style professionnel mais accessible. Cette approche me permet d’avoir un premier jet rapidement, que je modifierai bien évidemment.

Plusieurs approches sont là encore possibles.

Soit tu lui envoies le plan + points clés et tu lui demandes de rédiger, mais le résultat va être très court, soit tu lui envoies les informations partie par partie afin qu’il développe de façon plus détaillée l’article.

C’est à toi de définir s’il doit ajouter des exemples, utiliser tel style d’écriture, plus ou moins d’images/analogies dans le texte…

Voici un prompt qui lui permet de recopier ton style d’écriture, en lui fournissant quelque chose que tu as fait toi-même et qui te semble bien représentatif :

Rédige un [type de texte] sur [sujet] pour [public cible] dans le style de l’exemple fourni, en capturant sa tonalité, sa voix, son vocabulaire et sa structure de phrases. Exemple : [Insérez votre texte].”

Je souhaite être clair ici, la majorité des idées et des insights de mes articles proviennent de mon petit cerveau, ChatGPT n’étant pas capable de générer automatiquement quelque chose de valeur. Si c’était le cas, plus personne ne fournirait de contenu.

Du brouillon à la version finale

Le plus difficile pour moi a toujours été de commencer à partir d’une feuille blanche. Heureusement, le coach IA me fournit un brouillon que je retravaille ensuite. Je modifie entre 50 et 80 % du texte à la main, en ajoutant des exemples, des designs et des schémas. Ces éléments visuels me sont fournis par des outils comme leonardo.ai ou Dall-E 3.

La correction orthographique

Un aspect crucial est la correction orthographique. Je demande à l’IA de la faire sans changer les mots, car elle a tendance à reformuler.

Corrige les fautes d’orthographe sans changer les mots :” [mettre le texte]”

Cela me permet de garder l’authenticité de mon style tout en assurant un texte sans trop de coquilles. Oui je dis sans trop.. 😀

Rédaction de la méta-description SEO pour Google

Il va s’en dire que le SEO reste un élément extrêmement important quand on publie du contenu. La rédaction de la méta-description destinée à l’affichage dans Google a toujours été pour moi très prise de tête, c’est pour cela que je la délègue volontiers à ChatGPT :

Écris-moi une méta-description SEO de moins de 150 caractères pour l’article qui a pour titre [titre de l’article]

Je trouve que la méta-description est de meilleure qualité quand je lui donne le titre de l’article et non le sujet. Il est capable de la rédiger dans le même style et reprenant certains termes du titre, ce qui crée une meilleure synergie.

Conclusion engageante

Pour finir, je demande à l’IA de rédiger une conclusion qui encourage les lecteurs à réagir et à partager l’article sur LinkedIn. Cela crée une interaction avec mon audience et augmente la visibilité de mes écrits. Franchement, je n’ai pas trouvé de prompts parfait pour cette partie, trouvant le résultat souvent un peu trop bateau. Je finis par écrire moi-même 80% de cette partie.

En résumé, l’IA est devenue un outil indispensable dans mon processus de rédaction. Elle transforme l’écriture en une expérience plus dynamique, me permettant de me concentrer sur la créativité et l’engagement de mon contenu. N’attends pas qu’elle fasse tout le travail. En réalité elle peut le faire, mais tes articles ne seront d’aucune valeur.

On se retrouve en commentaire sur LinkedIn !

See U

Envie de partager ?

WhatsApp
Email

Guide IA Gratuit

✅Rejoignez + de 2000 abonnés à la Newsletter hebdo spécial IA Marketing.

🎁En bonus recevez immédiatement le guide des 10 meilleurs prompts, outils et ressources.