comment-rediger-un-article

La maîtrise du SEO permet un bon référencement. Retour sur les notions importantes à retenir lors de l’écriture d’un article pour être bien positionné dans les références de Google.

 

Article invité par Camille Latouche de : http://avisdupublic.net

Lors d’un article récent, les points essentiels pour rédiger un article ont été soulignés. Les notions importantes comme le titre, la hiérarchisation par le biais de différentes balises Hx (H1 à H6), les mots clefs et leurs déclinaisons via le champ sémantique, les balises strong (gras) et italiques ont également été abordées. Aujourd’hui je vais traiter d’autres notions car pour avoir un article bien référencé, tout est important. En effet chaque petit détail compte et optimiser la moindre petite partie d’un article permet d’améliorer son classement dans les occurrences de Google. On parlera dans ce billet de rédaction (maillage interne, chapeau, url, média) et d’optimisation (plugins de cache et de compression).

SEO et Référencement : même le titre et l’url sont importants

Un titre pour attirer l’utilisateur

Une constante revient souvent concernant le SEO et l’optimisation d’un article en vue d’être bien référencé, c’est de penser utilisateur. Il est fini le temps où l’on devait placer 100 fois les mots-clefs pour obtenir un article bien positionné. Depuis les dernières évolutions de l’algorithme de Google, rédiger un article nécessite de prendre en compte l’interaction avec l’utilisateur. Or la première interaction, c’est le titre, dont une explication a déjà été fournie dans un article précédent.

Et une url pour les gouverner tous

Cependant, le titre de l’article sous WordPress est directement relié à l’URL et c’est pourquoi elle doit être également optimisée. Il est en général conseillé de ne pas mettre de mot dit « mot stop » qui sont du type « le, la, les, lui, de, des … ». Les mots clefs doivent, évidemment, être présents. Enfin, il est également conseillé d’avoir des url courtes. Ainsi, il est préférable de privilégier une URL globale « http://monsite.com/article-referencement-seo-wordpress » plutôt qu’une URL « http://monsite.com/tuto/web/les-meilleures-idees-de-redaction-pour-bien-referencer-son-article ».

SEO et Référencement : Chapeau et Maillage interne pour garder l’internaute

Le temps que passe un internaute sur un article est important. Plus il reste, plus il apprécie votre travail. Et pour réussir à garder le visiteur sur votre site, il faut lui donner à la fois de l’envie et du plaisir. Pour cela, il y a deux notions importantes : le chapeau et le maillage interne.

Le Chapeau pour dire bonjour

Le chapeau est la seconde zone lue par le visiteur, vous savez, cette petite phrase d’accroche qui met l’eau à la bouche. Il est conseillé de ne pas dépasser 250 caractères (pour ma part, je préfère une phrase ou deux), dont le contenu est entouré de balise H2 et, pour ne rien gâcher, on lui rajoute une petite balise strong. Ce chapeau doit reprendre légèrement la méta-description, c’est-à-dire reprendre les points essentiels de votre article mais sans trop en dévoiler. Vous allez me dire que c’est un détail dans la rédaction d’un article, mais comme expliqué plus haut, chaque notion est importante et ce sont les petits détails qui font la différence.

Le maillage interne pour emprisonner le visiteur

Autre point pour garder son visiteur, le maillage interne. Qu’est-ce que cette expression barbare ? C’est tout simplement le netlinking interne (haha, pas beaucoup plus simple rédigé ainsi). Plus simplement, voyez cela comme un ensemble de liens internes (donc des articles de votre site) dispatchés tout le long de l’article reliant ce dernier à d’autres de votre site. Le but est donc de proposer à l’internaute de visiter d’autres pages de votre site. En cliquant sur un de ces liens, il va donc se promener tout le long de votre site.

SEO et Référencement : Images et Cache à optimiser

Ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières. Ainsi va l’écriture d’articles. Ce sont les plus petits détails qui vont faire la différence. Maintenant on va passer à l’optimisation. Pour cela, il vous faut optimiser les images et mettre de la cache. On commence par les images.

De bonnes images font les bons comptes

Un des facteurs les plus influents dans le référencement d’un article, c’est le poids. Il est évident que ce n’est pas le texte qui va peser lourd, mais ce sont en général les médias et, dans notre exemple, ce sont les images. Les images doivent donc être optimisées en poids. Pour cela, je conseille tout d’abord de ne pas avoir d’images avec un poids supérieur à 100 Ko (pour mes articles, je diminue à 30 Ko maximum) et pour cela il y plusieurs logiciels. On peut utiliser Photoshop, Gimp ou encore Paint.net. L’avantage des deux dernières solutions par rapport à Photoshop est leur gratuité. Pour réussir à obtenir des images avec un poids relativement faible, il faut jouer sur les dimensions et la qualité. En général, il est conseillé de ne pas dépasser 600*600 pour la taille des images et de bien optimiser l’image à la une de votre article, notamment pour ceux qui ont des widgets « articles similaires », « derniers articles » ou « articles les plus visités » car une miniature (thumb) sera alors présente dans chaque cas et donc sur beaucoup de pages de votre site. Optimiser cette image permettra de diminuer le poids global de la page, raccourcir son chargement et ainsi améliorer son référencement. En général, l’image à la une doit peser moins de 50 Ko. Avant de clore cette section, je conseille également d’utiliser un plugin afin d’optimiser des images (qui viendra travailler après votre première optimisation). Pour cela, l’excellent EWWW Image Optimizer fera un travail fantastique et diminuera parfois de plus de 50 % le poids de l’image que vous avez déjà travaillé (50 % de 50 Ko = 25 Ko)

Une partie de cache-cache, ça vous dit ?

Avant de retourner en enfance, il y a un point essentiel pour le temps de chargement, c’est l’utilisation d’un plugin de cache. Il y a les gratuits (et très bons) W3 Total Cache, WP Super Cache, Quick Cache. Sur avisdupublic.net nous avions du mal à obtenir une solution stable et optimiser la cache prenait un temps monstrueux. Et puis, j’ai testé et approuvé l’excellent WP Rocket qui est un plugin de cache payant mais qui vaut largement son prix. En effet, wp rocketminimiser les JS, CSS, HTML, et mettre en cache n’a jamais été aussi simple. En plus, la fonction LazyLoad fonctionne parfaitement et c’est une option d’une redoutable efficacité.
D’autres points devraient être abordés mais feront l’objet d’un autre article. On peut, par exemple, citer les ancres, les liens, les réseaux sociaux ou encore l’optimisation du code.
Pour conclure, rédiger un article bien optimisé est loin d’être aisé. En réalité, on doit se rendre compte qu’énormément de facteurs rentrent en jeux : la hiérarchisation des données, les mots-clefs, les images, le chapeau, le maillage interne, l’optimisation du code, l’optimisation du thème, l’utilisation de la balise gras, le poids total de la page et j’en passe. En plus de tous ceux énoncés (et ceux oubliés), il y a également un facteur aléatoire qui rentre en jeu : la chance. Cependant, si votre article prend en compte tout ce qui est dit dans l’article précédent et dans celui-ci, vous maximisez vos chances d’être bien classé.

 

Si vous avez des questions ou des commentaires c’est en dessous !

Copyright © 2017 Démarre ton aventure
Tous droits réservés